www.zejournal.mobi
Lundi, 27 Mai 2024

Une vidéo d’Emmanuel Macron avec Valérie Hayer fait scandale : l’Élysée a encore enfreint les règles électorales

Auteur : Yoann | Editeur : Walt | Vendredi, 19 Avr. 2024 - 14h16

Une vidéo d'Emmanuel Macron aux côtés de Valérie Hayer, tête de liste de la macronnie aux Européennes, a été rapidement retirée des réseaux sociaux de l'Élysée après avoir suscité une vive controverse. Cette vidéo, publiée en pleine période de campagne électorale pour les élections européennes de juin, est en effet considérée comme une pratique interdite.

Manuel Bompard, coordinateur de la France insoumise, a vivement critiqué l’utilisation des moyens de l’Élysée pour promouvoir la campagne de la liste soutenue par le président. Il a qualifié cette pratique de contraire aux règles de financement électorales et a saisi la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP). La vidéo a été supprimée dans la nuit, probablement pour éviter toute polémique.

Des élus de droite et d’extrême droite ont également dénoncé la publication de la vidéo. Othman Nasrou, vice-président de la région Île-de-France et membre de LR, a déclaré qu’il fallait être vraiment inquiet du score de son candidat pour se permettre une telle entorse aux règles élémentaires d’une campagne électorale. Le député RN Grégoire de Fournas a directement interpellé la CNCCFP, fustigeant l’utilisation des moyens de l’État à des fins de propagande électorale, ce qui est totalement interdit par le code électoral.

Ce n’est pas la première fois qu’Emmanuel Macron est sanctionné par la CNCCFP. En 2022, la commission avait sanctionné l’utilisation des comptes officiels Facebook et Twitter de l’Élysée à des fins électorales. Le chef de l’État avait été pénalisé et ne s’était pas vu rembourser 100 000 euros de frais de campagne.

La séquence supprimée du chef de l’État était censée redonner un élan à la campagne de sa candidate, qui est actuellement loin derrière son principal adversaire Jordan Bardella dans les sondages. La Mayennaise plafonne à plus ou moins 19 %, tandis que l’eurodéputé RN domine la course avec 29 %. Dans la vidéo, Emmanuel Macron critiquait le RN sans le nommer, déclarant qu’il y avait beaucoup de peurs et d’inquiétudes dans le moment que nous vivons et que ces colères profitaient toujours aux réponses les plus simplistes. Il se réjouissait également d’avoir la bonne candidate et surtout les bonnes idées…


- Source : Le Média en 4-4-2

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...