www.zejournal.mobi
Lundi, 27 Mai 2024

Avec Val et Valls, les médias tentent une contre-offensive pro-Israël désespérée

Auteur : E&R | Editeur : Walt | Lundi, 08 Avr. 2024 - 13h03

Deux hommes au lourd dossier concernant respectivement le terrorisme et les mœurs se retrouvent miraculeusement remis en selle par le besoin urgent de réparer l’image désastreuse d’Israël dans les médias français.

Le premier est le Premier ministre des années de sang, celui des grands attentats de 2015-2016 qui devaient – cui bono – faire basculer la gauche et la France dans le camp islamophobe judéo-friendly. Le second a piloté le Charlie d’avant l’attentat, menant le journal sur les rails d’un dangereux virage idéologique, pro-OTAN et pro-Israël.

Le premier a probablement donné l’ordre de ne pas intervenir plus tôt au Bataclan, cela a été dénoncé par un ancien chef du renseignement, pour des raisons politiques peut-être, mais l’accusation est là. Le second a transformé un journal d’extrême gauche anti-impérialiste foutraque, d’obédience anarchiste, en brûlot d’extrême droite sioniste mâtiné de gauchisme sociétal.

Les deux charrient une image déplorable dans les médias. Le premier a été traité d’« assassin » par les familles des victimes du terrible attentat de Nice en juillet 2016. Le second a été associé pendant des décennies au pédocriminel Patrick Font, disparu et renié depuis.

Le premier s’est fait gifler dans la rue, le second a vanté la « démocratie » à l’israélienne en pleine période de colonisation meurtrière. Ces deux individus assument leur positionnement politique et leur soutien à une entité criminelle, aujourd’hui responsable d’un génocide, et dénoncée par la justice internationale.

Les deux parlent République et démocratie, et ces deux mots ont un drôle de goût dans leur bouche. Il faut la pire émission du SPA pour oser encore inviter celui qui traîne un dossier lourd comme un boulet. Mais l’alignement médiatique mainstream sur la politique israélienne autorise tous les aveuglements et reniements.

Explication : Guillaume Meurice ose faire des vannes sur Israël, tandis que Val organisait des unes contre les musulmans. Merci à la Lemoine de reprendre notre sortie sur les humoralistes.

De l’autre côté de la pince pro-Israël, le pire homme politique français des 20 dernières années se retrouve face au pire journaliste politique des 20 dernières années. Autant dire un festival dans la dinguerie relax.

Manu-la-tremblote bafouille sa haine

Valls, c’est le perroquet du CRIF : pour lui, Dieudonné, Soral et Mélenchon sont à mettre dans le même sac. Sauf qu’ils s’opposent au génocide actuel et que Valls n’a que le mot « haine » dans la bouche. Dire qu’il est théoriquement chrétien...


- Source : E&R

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...