www.zejournal.mobi
Jeudi, 18 Avr. 2024

La Russie publie un rapport de 2000 pages prouvant que l’État profond et les grandes sociétés pharmaceutiques ont fabriqué la pandémie de Covid

Auteur : Crashdebug | Editeur : Walt | Lundi, 26 Févr. 2024 - 11h14

La Russie a ouvertement affirmé que les grandes sociétés pharmaceutiques, ainsi que des personnalités influentes du paysage politique américain, ont orchestré la pandémie de Covid-19 dans le cadre d’une stratégie de domination mondiale.

Hillary Clinton, Barack Obama, Joe Biden et George Soros ont été cités comme participants à ce projet, ce qui laisse supposer leur implication dans une conspiration contre l’humanité.

L’ambassade de Russie aux États-Unis a déclaré jeudi : «La Russie veut que justice soit faite pour la création et la diffusion du SRAS-CoV-2, alors que l’Occident a dissimulé les origines et censuré les scientifiques et les journalistes». Les autorités russes affirment que les initiatives de recherche biologique entreprises par le département américain de la Défense en Ukraine doivent faire l’objet d’un examen juridique approfondi, y compris par les organisations internationales compétentes.

L’ambassade a souligné les préoccupations concernant les opérations du Pentagone en Ukraine, en déclarant : «L’activité déployée par le Pentagone en Ukraine est particulièrement préoccupante. Les États-Unis ont impliqué dans leurs projets des dizaines d’institutions publiques et d’entreprises privées du pays».

La déclaration précise que «des civils et des militaires de la république sont devenus des donneurs de biomatériaux et de simples sujets d’expérimentation. Il ne fait aucun doute que de telles actions doivent faire l’objet d’une évaluation juridique appropriée, y compris de la part des structures internationales compétentes».

Des inquiétudes persistent au sein de l’arène internationale concernant la recherche à double fin non contrôlée menée sous la direction du ministère américain de la Défense, la Russie citant régulièrement les «violations flagrantes» par les États-Unis des engagements de la Convention sur les armes biologiques et à toxines.

Les diplomates ont fait remarquer que «Washington ignore ces allégations, se justifiant par une certaine composante humanitaire de ses programmes». Ils ont ajouté : «Nous insistons sur le fait qu’il n’y a aucun doute quant aux objectifs louables des projets du département américain de la Défense. Il existe des preuves de travaux américains sur des agents potentiels d’armes biologiques, qui sont loin d’être isolés, ainsi que des preuves de tentatives visant à améliorer délibérément les propriétés d’agents pathogènes responsables d’infections importantes sur le plan économique».


- Source : Crashdebug

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...