www.zejournal.mobi
Vendredi, 24 Mai 2024

Les journalistes Hamza Dahdouh d’Al Jazeera et Mustafa Thuraya, collaborateurs de l’AFP, ont été tués lors d’une frappe aérienne israélienne

Auteur : Le Média en 4-4-2 | Editeur : Walt | Mardi, 09 Janv. 2024 - 13h31

Une tragédie déchirante à Gaza : les journalistes Hamza Dahdouh d'Al Jazeera et Mustafa Thuraya de l'AFP ont perdu la vie dans une frappe israélienne. Le Secrétaire général de Reporters sans frontières (RSF), Christophe Deloire, s'est dit profondément choqué. Une perte dévastatrice pour la presse.

Le correspondant d’Al Jazeera, Wael Dahdouh, traverse une nouvelle épreuve déchirante avec la perte de son fils Hamza, victime d’une attaque sioniste à Khan Younes. Les deux journalistes étaient à bord d’un véhicule lorsque des tirs israéliens les ont visés, entraînant la mort sur place de deux membres de la presse. 

Cette tragédie survient après la perte, le 26 octobre 2023, de la famille de Wael Dahdouh lors d’une frappe aérienne israélienne à Gaza, alors qu’il couvrait les bombardements israéliens. Dahdouh à lui-même a été blessé lors d’une attaque survenue le 15 décembre dernier. Son collègue, le caméraman de la chaîne Al Jazeera, Samer Abu Daqqa, a également perdu la vie dans cette attaque visant une école à Khan Younès, dans le sud de Gaza.

Le journaliste d’Al Jazeera, Wael Dahdouh, totalement dévasté,  fait ses adieux à son fils Hamza, qui a été tué avec le journaliste Mustafa Thurayya :

Pour le Secrétaire général de Reporters sans frontières (RSF), Christophe Deloire, délégué général des Etats généraux de l’information, il s’est dit profondément choqué par l’annonce de la mort à Gaza de Moustafa Thuraya, vidéaste pigiste collaborateur de l’AFP, et de Hamza Waël Dahdouh, journaliste d’Al Jazeera.

Dans un message empreint d’émotion et d’admiration, Deloire exprime sa solidarité envers le journaliste Waël al-Dahdouh, chef du bureau d’Al-Jazeera dans la bande de Gaza et père de Hamza. Il rappelle que ce dernier avait déjà perdu son épouse et deux enfants dans une frappe israélienne précédente et qu’il a lui-même été récemment blessé. Cette situation dramatique souligne la nécessité urgente de garantir la sécurité des journalistes opérant dans des zones de conflit, une préoccupation centrale pour les Etats généraux de l’information et Reporters sans frontières.

 

Les conséquences de ces attaques du régime sioniste sont dévastatrices, avec plus de 21 mille Palestiniens tués et des dizaines de milliers de blessés. Environ 60% des immeubles et infrastructures de la bande de Gaza ont été réduits en ruines. 

Il est important de souligner que 109 journalistes palestiniens ont perdu la vie au cours des 93 jours de cette guerre israélienne contre Gaza, soulignant la vulnérabilité des médias dans cette région en conflit. Les attaques ciblées contre les journalistes ne font que renforcer les inquiétudes quant à la protection des médias dans ces zones de conflit intense.


- Source : Le Média en 4-4-2

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...