www.zejournal.mobi
Jeudi, 22 Févr. 2024

Guillaume Meurice convoqué par la Police suite à sa chronique sur Netanyahou : subira-t-il le même sort que Dieudonné ?

Auteur : Le Média en 4-4-2 | Editeur : Walt | Mercredi, 22 Nov. 2023 - 20h15

L'humoriste Guillaume Meurice s'est retrouvé face à la Brigade de répression de la délinquance contre les personnes (BRDP) ce mardi matin, convoqué suite à sa chronique sur Benyamin Netanyahou dans l'émission « Le grand dimanche soir » sur France Inter. Cette convocation, jugée politique, soulève des questions sur la liberté d'expression artistique.

Guillaume Meurice, connu pour son humour caustique, a partagé sur Twitter une photo de sa convocation de la PJ parisienne avec la légende ironique « C’est l’histoire d’un mec… qui fait des blagues en 2023 ». L’humoriste a été entendu dans le cadre d’une audition libre, suite à sa suggestion d’un « déguisement Netanyahou » pour Halloween, qualifié de « sorte de nazi mais sans prépuce ». 

Cette chronique a entraîné une vive polémique, provoquant un avertissement de la direction de Radio France, ainsi qu’une saisine de l’Arcom, le régulateur de l’audiovisuel, par le Sénat. Guillaume Meurice, refusant de présenter des excuses, prévoit de contester l’avertissement en justice.

L’humoriste, défendant son approche artistique, a souligné dans Le Monde : « Je pratique l’humour, la caricature, la satire politique, et l’outrance en fait partie. Pour moi, la limite, c’est la loi. » Malgré les menaces de mort reçues, Meurice n’a pas reçu de convocation à comparaître à la suite de son audition.

Un épisode qui rappelle le sketch de Dieudonné en décembre 2003, sur le plateau d’On ne peut pas plaire à tout le monde, le talk-show de Marc-Olivier Fogiel sur France 3. Depuis cette émission, les organisations juives n’ont pas arrêté de le poursuivre en justice, conduisant à une interdiction de l’humoriste dans toutes les salles de spectacle en France et à son ostracisme médiatique généralisé. Avec humour, il affirmera : « Que ce soit sur scène ou au tribunal, je fais salle pleine ! »

Dieudonné est-il vraiment le diable décrit par les médias ? L’interview sans tabou par Chloé F.

Photo d'illustration: Guillaume Meurice refuse les excuses et prévoit de contester l’avertissement en justice, défendant son approche artistique.


- Source : Le Média en 4-4-2

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...