www.zejournal.mobi
Dimanche, 14 Juill. 2024

L’agression antisémite sur une femme de 47 ans de confession juive s’est révélée être une totale invention

Auteur : Le Média en 4-4-2 | Editeur : Walt | Mardi, 21 Nov. 2023 - 21h34

Révélation après enquête : la femme de 47 ans admet avoir fabriqué son histoire d’agression antisémite. Un cas concret qui remet en question la fiabilité des statistiques officielles sur les actes antisémites.

Un incident survenu à Six-Fours-les-Plages (Var) a récemment été au cœur d’une déclaration choquante. Une femme de 47 ans de confession juive, prétendait avoir été agressée à son domicile le 8 novembre dernier. Les autorités avaient rapidement ouvert une enquête, mais les images de vidéosurveillance ont révélé que l’agression était en réalité une invention.

Le lendemain, la plaignante s’est rendue au commissariat de police de Sanary-sur-Mer pour déposer plainte, contribuant ainsi à la comptabilisation de cet acte comme antisémite dans les statistiques du ministère de l’Intérieur. Elle avait affirmé avoir été victime de violences et d’insultes à caractère antisémite, ainsi que d’une menace de mort, en plus d’avoir été dépouillée de 800 euros en espèces.

Selon BFMTV, au cours de l’enquête, la plaignante avait finalement reconnu avoir inventé toute l’histoire. Elle avait tenté de justifier son geste en invoquant des difficultés financières.

La femme de 47 ans ayant inventé cette agression antisémite a non seulement induit les autorités en erreur, mais elle a également terni la réputation de la presse qui avait initialement validé son récit sans broncher.

La mythomane a été déférée devant le parquet de Toulon et doit comparaitre le 15 avril. Elle est accusée de «dénonciation mensongère ayant entraîné d’inutiles recherches et abus de confiance». En attendant son jugement, elle a été laissée libre sous contrôle judiciaire, avec l’obligation de soins.

Le ministère de l’Intérieur annonce un chiffre alarmant de 1159 actes antisémites recensés en France. Cependant, l’avocat Fabrice Di Vizio a affirmé que «Les chiffres de 1200 actes antisémites sont faux, et Darmanin le sait !» Aujourd’hui, nous avons un exemple concret d’acte antisémite comptabilisé, car la comptabilité se base uniquement sur le dépôt d’une plainte et non sur le fait que l’affaire avait été jugée et avérée antisémite.

Photo d'illustration: Une femme avoue avoir inventé une agression antisémite à Six-Fours-les-Plages


- Source : Le Média en 4-4-2

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...