www.zejournal.mobi
Dimanche, 25 Févr. 2024

Les réformes fiscales d’Emmanuel Macron : dividendes en hausse, investissement en berne

Auteur : Yoann | Editeur : Walt | Jeudi, 26 Oct. 2023 - 20h43

Dans son dernier rapport portant sur les réformes de la fiscalité du capital mises en place en 2017, France Stratégie a constaté une augmentation significative des versements aux actionnaires et une stimulation des créations d'entreprises. Ces réformes n'ont pas eu un impact notable sur l'investissement, malgré l'orientation politique axée sur l'offre.

Chaque année, à l’approche de l’automne, France Stratégie, un organisme d’analyse et de prospective rattaché au Premier ministre, publie un rapport d’évaluation des réformes fiscales du capital instaurées sous la présidence d’Emmanuel Macron. Ces réformes ont notamment englobé la transformation de l’Impôt sur la Fortune (ISF) en un Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI) plus restreint, l’introduction d’un Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU ou « flat tax ») de 30 % sur les revenus concernés, ainsi que la réduction de l’Impôt sur les Sociétés à 25 %. Ces décisions ont jeté les bases de la politique économique suivie de manière cohérente par le président, bien qu’elles aient souvent été associées à sa réputation d’être le « président des riches ».

Les nouvelles entreprises sont essentiellement d’éphémères microentreprises (voir tableau de l’Insee ci-dessous). Cela explique l’absence d’investissement. En effet, au cours de leur première année d’exercice, 12 % des entreprises individuelles cessent leur activité contre 3 % des sociétés. Les sociétés ne profitent donc des réformes sur la fiscalité que pour le bénéfice des actionnaires.

Lire le rapport de France Stratégie.


- Source : Le Média en 4-4-2

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...