www.zejournal.mobi
Vendredi, 23 Févr. 2024

Delfraissy ouvre le parapluie : «Nous nous sommes trompés sur le vaccin en disant qu’il protégeait contre la transmission»

Auteur : Patrice Gibertie | Editeur : Walt | Jeudi, 26 Oct. 2023 - 20h16

Sur Télé Matin, Jean-François Delfraissy, ancien président du Conseil scientifique, a fait des aveux surprenants, admettant avoir induit en erreur le public en ce qui concerne l'efficacité du vaccin contre la transmission du virus. Ces révélations remettent en question toute l'argumentation qui a entouré le déploiement du Pass Sanitaire.

L’ancien conseiller scientifique a confessé que les informations selon lesquelles le vaccin protégeait contre la transmission du virus étaient incorrectes.

« Il y a eu beaucoup d’incertitudes. Nous nous sommes trompés initialement sur le vaccin en disant qu’il protégeait contre la transmission ».

Des professionnels de santé ont donc été injustement suspendus, sans aucune base scientifique valable, en raison de ces mensonges. De plus, celles et ceux qui avaient osé exprimer des inquiétudes légitimes quant aux effets secondaires des vaccins ont été discrédités et qualifiés de complotistes (dans le meilleur des cas).

Mensonge car Delfraissy en avait parfaitement conscience, puisque Pfizer avait mentionné dans la notice du 2 juillet 2021 que son « vaccin » n’avait jamais été étudié en ce qui concerne son impact sur la transmission du virus. Le public a donc été délibérément trompé afin de justifier l’instauration du Pass sanitaire et d’inciter les gens à se faire vacciner.

Par Yoann Le Média en 4-4-2

***

Il reconnait donc que les complotistes avaient raison, tout comme toutes les études scientifiques publiées au moment où Macron imposait l’injection à de nombreux français qui se voyaient en même temps gratifiés du virus cancérigène du singe vert sv 40.

• https://www.francetvinfo.fr/video-vaccination-obligatoire-comment-emmanuel-macron-a-change-de-discours

Le Conseil scientifique est responsable de ses allégations. Rappelons, à titre liminaire, que la transmission n’a PAS été étudiée dans les essais cliniques. DÉS le 6 Août 2021, Public Health England reconnaissait que la charge virale était identique chez les «vaccinés» et les non injectés. DONC à compter de cette date, l’ignorance ne peut être invoquée. De ce fait, les lamentations du Pr DELFRAISSY sont hypocrites et mensongères. Elles n’exonèrent pas les membres du Conseil scientifique d’avoir couvert une forfaiture, d’avoir incité à une mesure inutile et risquée, bref d’être complices d’empoisonnement. (@drpguerin)

• En Angleterre aucun effet bénéfice risque pour les moins de 50 ans et aucun impact des vaccins sur la contamination

*

Toutes les statistiques internationales se ressemblent et prouvent combien Macron et ses journalistes mentent pour les plus de 50 ans vaccinés deux doses, sept fois plus de cas que parmi les non vaccinés qui sont sept à huit fois… Lire la suite

• assets.publishing.service.gov.uk/Technical-Briefing-20.pdf

*

• Les vaccinés contaminent autant que les non-vaccinés mais on sait enfin comment réduire rapidement la charge virale et la contagiosité

Américains et Israéliens ont prouvé que la charge virale des vaccinés était aussi forte que celle des non vaccinés, Fauci et le CDC ont alerté sur les risques de propagation de la contamination si les gestes barrières étaient abandonnés… Lire la suite

source : Patrice Gibertie


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...