www.zejournal.mobi
Mercredi, 12 Juin 2024

Le conflit russo-ukrainien stimule l’industrie militaire américaine

Auteur : Alexandre Lemoine | Editeur : Walt | Mardi, 28 Mars 2023 - 21h22

La production par la compagnie Lockheed Martin de lance-roquettes multiples (LRM) Himars pendant le conflit entre la Russie et l'Ukraine a attiré l'attention sur la ville de Camden, dans l'Arkansas, où sont situées les capacités de production de l'entreprise de défense. 

La revue Defense News note que c'est là que se situent certaines des plus grandes entreprises de défense du pays, notamment Lockheed Martin, Aerojet Rocketdyne et General Dynamics. 

Ces entreprises produisent dans le parc industriel Highland de Camden des moteurs à combustible solide, des missiles, des lanceurs et d'autres armements qui se sont avérés être d'une importance cruciale pour les forces armées américaines à la lumière du conflit en Ukraine. 

Camden dépendait pendant longtemps de l'industrie de la défense. Lockheed Martin y produisait depuis 1980 son propre système de lance-roquettes multiples M270 MLRS à chenilles, capable de transporter une douzaine de projectiles. 

La chaîne de production de Himars à Camden a été arrêtée en 2014 après la fin des commandes de l'armée. Cependant, en 2015, les Émirats arabes unis ont approuvé un contrat de 900 millions de dollars pour l'achat de 12 systèmes, et la production de Himars a repris en 2017. 

L'armée américaine a signé un contrat avec Lockheed pour la construction de lanceurs supplémentaires afin de soutenir le développement d'une roquette à longue portée et prévoit d'acheter au total 545 vecteurs pour environ 3 milliards de dollars. 

Lockheed a remporté près de 500 millions de dollars de nouveaux contrats pour la création de Himars et de missiles guidés pour l'Ukraine, ce qui pourrait entraîner une croissance dans la région et la création jusqu'à 1.000 emplois. C'est un chiffre important, compte tenu du fait que tout l'État de l'Arkansas n'a exporté que pour 1 milliard de dollars de produits de défense et aérospatiaux en 2020. 

Lockheed Martin prévoit de produire au moins huit Himars par mois d'ici le troisième trimestre 2025. 

Les responsables de Camden espèrent que l'expansion de Lockheed Martin et des dizaines d'autres sous-traitants de défense, en raison de la demande de livraisons d'armes pour l'Ukraine, entraînera le développement de la région. 

Lockheed Martin a remporté plusieurs contrats avec l'armée américaine pour la production de vecteurs Himars et d'armes guidées pour le renouvellement des stocks des États-Unis et de leurs alliés, y compris l'Ukraine. La société prévoit d'embaucher environ 200 nouveaux employés pour augmenter la production sans avoir besoin d'agrandir les installations existantes. 

En 2022, les États-Unis ont alloué à l'Ukraine 38 Himars dans le cadre de l'aide à la sécurité d'un montant de 30 milliards de dollars - au moins 20 de la série annoncée sont déjà arrivés, écrit Defense News. Les 18 autres lanceurs seront livrés d'ici 30 mois. 

En Ukraine, "nous avons vu que le Himars a changé les règles du jeu", a déclaré en janvier le chef d'état-major de l'armée américaine, le général James McConville. 

L'Ukraine utilise les Himars pour affaiblir les capacités offensives de la Russie. Parmi les autres opérateurs étrangers de ce système se trouvent la Roumanie, la Jordanie, Singapour, etc. 

Lockheed et d'autres sous-traitants de défense en Arkansas prévoient de créer jusqu'à 1.000 nouveaux emplois dans les prochaines années. Les sociétés Aerojet Rocketdyne et General Dynamics Ordnance and Tactical Systems à Camden ont déjà commencé à étendre leurs activités et à embaucher plus de personnel. 

Au cours des cinq dernières années, de nombreuses entreprises de défense à Camden ont augmenté leur capacité de production et construit de nouveaux immeubles pour leur personnel. La ville est actuellement en pourparlers avec des constructeurs pour ériger davantage de logements afin de faire face à l'afflux prévu de nouveaux travailleurs et de leurs familles, selon Defense News. 

Comme l'a écrit précédemment l'Observateur Continental, en 2022, l'Ukraine est devenue le troisième plus grand importateur d'armes au monde après le Qatar et l'Inde. Cela est en grande partie dû à l'aide militaire des États-Unis et des États européens après le début du conflit avec la Russie en février 2022. De 2018 à 2022, l'Ukraine représentait 2,0% des importations mondiales d'armes. 

Selon l'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI), de nombreuses armes livrées à l'Ukraine en 2022 étaient d'occasion, notamment 228 canons et environ 5.000 missiles guidés d'artillerie des États-Unis, 280 chars de Pologne et plus de 7.000 missiles antichars du Royaume-Uni.


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...