www.zejournal.mobi
Lundi, 27 Mai 2024

Bruno Le Maire vole au secours de l’économie… des milliardaires

Auteur : Modeste Schwartz | Editeur : Walt | Jeudi, 02 Févr. 2023 - 20h44

Bruno Le Maire et les milliardaires, c’est une histoire d’amour aussi vieille que Davos. Davos, où le « Mozart de la finance », même cette année, n’a pas hésité à se rendre – alors même que son copain Macron semble avoir estimé qu’il pourrait prolonger sa durée de vie de fusible en évitant d’être vu en ces lieux « toxiques » (pour citer Politico).

Le Maire, lui, aurait pu profiter de sa présence à Davos pour prendre connaissance d’une étude très commentée pendant cette édition 2023 : celle de l’ONG Oxfam, qui fait justement apparaître que la théorie du ruissellement – qu’il évoque à décharge en faveur de ses amis milliardaires – est un mensonge. Or, comme on le voit, ce mensonge est désormais dénoncé par des organismes qui ont tout autant pignon sur rue à Davos que Le Maire lui-même.

Les milliardaires, via Le Maire : « Encore un peu, Monsieur le Bourreau ! »

Le capitalisme ayant, en même temps que la production industrielle, déménagé en Asie, dans notre Occident revenu à l’Ancien régime, entre ce qui reste de la classe moyenne productive et l’oligarchie milliardaire, il n’existe plus aucune forme de synergie – mais, au contraire, une logique de jeux à somme nulle et de prédation, dont le Great Reset est d’ailleurs le nom : la fortune de « nos » milliardaires est désormais en fonction directe de la part des richesses qu’ils parviennent à nous dérober au moyen d’activités « philanthropiques » – qu’elles consistent à « verdir » l’économie, ou à combattre par tout autre moyen notre dépendance à l’homophobie notoire des énergies fossiles.

Il y a donc fort à parier que l’on s’approche d’une nuit des longues guillotines – et que, comme toujours, Davos a décidé de rester « du bon côté de l’histoire », en préemptant – avec ou sans Schwab – une révolution de plus. Pendant que les oligarques russes succombent à une étrange épidémie de défenestrations, le léniniste Schwab et ses amis communistes de l’ONU ont probablement, eux aussi, des projets en vue de rendre plus collégiale la direction de la Révolution « verte et inclusive ». Si j’étais Arnaud, ou (surtout) Bolloré, ces temps-ci, pour me déplacer, j’éviterais de trop emprunter les hélicoptères du gouvernement ukrainien.


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...