www.zejournal.mobi
Vendredi, 19 Avr. 2024

Vaccination des mineurs contre la Covid-19 : La Suède lâche la seringue, la France la brandit

Auteur : Nexus | Editeur : Walt | Mardi, 31 Janv. 2023 - 20h37

La France incite fortement à faire vacciner les enfants dès l’âge de 5 ans, et même les bébés à partir de 6 mois s’ils sont jugés à risque.

À l’heure où les directives françaises encouragent la vaccination de tous les enfants – y compris ceux ne présentant pas de facteurs de risque – depuis le 1er novembre 2022, la Suède s’appuie sur le « faible risque de maladie grave et de décès » et met fin aux recommandations de vaccination générale pour les jeunes.

« Les variants du virus sont de plus en plus bénins »

Contactée par notre équipe, l’Agence de santé publique de Suède rappelle que la vaccination contre la Covid-19 reste volontaire sur son sol.

Fin octobre 2022, elle ne recommandait plus le vaccin aux enfants âgés de 5 à 11 ans en bonne santé. En novembre de la même année, c’était au tour des ados de 12 à 17 ans. Et si le vaccin est proposé à certains groupes d’enfants, les connaissances actuelles suggèrent que les « variants du virus sont de plus en plus bénins pour les enfants et les jeunes en bonne santé ».

« L’infection par le SARS-CoV-2 n’est généralement pas associée à un risque accru de morbidité ou de mortalité chez les enfants et les adolescents. » (Société suédoise de pédiatrie)

En outre, le communiqué de la Société suédoise de pédiatrie fait état de peu de risque de morbidité lié à l’infection par le SARS-CoV-2, le jeune âge étant « le facteur de protection le plus important contre les maladies graves ».

Si la vaccination demeure recommandée aux jeunes immunodéprimés, doit-on redouter des effets délétères du vaccin pour cette population à risque ? Toujours est-il que pour le pays scandinave, il apparaît que la jeunesse demeure l’arme de protection la plus efficace face au virus lorsqu’on est en bonne santé.

La vaccination n’est recommandée que pour certains groupes d’enfants

La Société suédoise de pédiatrie a défini les situations dans lesquelles la vaccination peut être appropriée à partir de l’âge de 5 ans : « Le médecin traitant de l’enfant évalue individuellement si la vaccination est nécessaire ».

La vaccination n’est recommandée que pour certains groupes d’enfants, notamment ceux souffrant d’une immunodéficience grave : « Il s’agit d’individus au sein de groupes jugés plus sensibles aux infections respiratoires en général, ou dont le système immunitaire est considérablement affaibli ».

En Suède, les connaissances actuelles montrent que les variants du virus du SARS-CoV-2 provoquent des symptômes de plus en plus légers chez les enfants en bonne santé : « À ce stade de la pandémie, nous ne voyons pas de besoin de vaccination dans ce groupe ».

La Suède et la France : deux pays qui ne sont pas au diapason

C’est une tout autre direction qui est prise par la France. Au 1er janvier 2023, 66% des 12-17 ans à qui le vaccin est recommandé avaient reçu au moins une première injection de vaccin, selon les chiffres de l’INSEE.

L’Académie de médecine vient de recommander la vaccination contre la Covid-19 des enfants âgés de 5 à 11 ans.

La Haute Autorité de santé recommande depuis décembre 2022 la vaccination contre la Covid-19 « aux enfants âgés de 6 mois à 4 ans révolus à risque de forme grave de la maladie et de décès », ainsi qu’à ceux « vivant dans l’entourage de personnes immunodéprimées ou ne répondant pas à la vaccination », même s’ils n’ont aucun problème de santé et alors même qu’on ne sait pas vraiment dans quelle mesure le vaccin empêche la transmission du virus.


- Source : Nexus

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...