www.zejournal.mobi
Samedi, 24 Févr. 2024

L’arme à micro-ondes haute puissance de l’armée américaine peut abattre des essaims de drones

Auteur : Loukia Papadopoulos | Editeur : Walt | Samedi, 28 Janv. 2023 - 12h41

Dans le cadre du programme de l’armée sur la capacité de protection contre les incendies indirects et les micro-ondes à haute puissance, la société technologique Epirus a obtenu lundi un contrat de 66,1 millions de dollars du Rapid Capabilities and Critical Technologies Office (RCCTO) de l’armée américaine en soutien au programme Indirect Fire Protection Capability-High-Power Microwave, selon un communiqué de presse de la société.

Le programme verra le développement d’une nouvelle arme à micro-ondes appelée Leonidas qui peut abattre des essaims de drones ennemis d’un seul coup tout en laissant les avions amis intacts.

Abattre des essaims de drones tout en laissant les avions intacts

Epirus va maintenant collaborer avec le RCCTO pour livrer rapidement plusieurs systèmes prototypes de Leonidas pour 66,1 millions de dollars en 2023, avec des options pour acquérir des services de soutien supplémentaires. Epirus prévoit de travailler avec le RCCTO pour faire de Leonidas un futur programme d’enregistrement après la démonstration réussie des prototypes de l’arme.

« À maintes reprises, nous avons constaté que les systèmes de défense aérienne actuels sont mal équipés pour faire face à la menace des essaims de drones autonomes. Ce contrat avec le RCCTO apporte une nouvelle capacité de contre-essaim à la lutte contre les services aériens sans pilote grâce à nos systèmes Leonidas rentables, modulaires et évolutifs », a déclaré Ken Bedingfield, directeur général d’Epirus.

« Alors que l’environnement des menaces continue d’évoluer, il en sera de même pour nos capacités, garantissant que l’armée américaine est équipée de contre-mesures efficaces aux menaces électroniques à court terme et au-delà de l’horizon pour les décennies à venir ».

Leonidas a déjà démontré sa létalité contre un large éventail de services aériens sans pilote et d’autres systèmes électroniques. Cette arme puissante a vaincu des essaims lors de multiples événements de test parrainés par le gouvernement américain, surpassant six systèmes similaires. La société a présenté l’itération la plus récente de Leonidas en avril 2022, et elle est plus efficace que toutes celles qui l’ont précédée.

Leonidas bénéficie de l’approche innovante et définie par logiciel d’Epirus en matière d’armes à micro-ondes de forte puissance. Ce système permet une létalité évolutive grâce à de simples mises à jour logicielles des systèmes déployés qui font progresser les efforts de modernisation de l’armée américaine pour relever les défis actuels et futurs.

Leonidas bénéficie également d’une architecture système ouverte pour faciliter l’intégration avec les réseaux de commandement et de contrôle existants et futurs de la force conjointe.

Recherche et développement financés par le secteur privé

Tous les travaux de recherche, de développement et de validation des systèmes de l’entreprise ont été financés par des fonds privés et ont permis jusqu’à présent de donner vie à son système micro-ondes haute puissance de quatrième génération dans des délais inégalés.

Cette dernière « attribution de contrat est une étape importante pour combler le fossé qui existe depuis longtemps entre l’innovation industrielle et les normes conventionnelles d’acquisition de technologies de défense », ajoute le communiqué d’Epirus.

« La feuille de route technologique agile d’Epirus et ses capacités uniques de prototypage rapide permettent à l’entreprise d’avancer à la vitesse du développement technologique commercial pour équiper aujourd’hui nos combattants de systèmes d’armes de pointe afin de les défendre contre les menaces de demain », conclut le communiqué de presse.

Epirus a fait la une des journaux en mars dernier lorsque le bureau interarmées de lutte contre les petits systèmes d’aéronefs sans pilote du Pentagone a testé une technologie de micro-ondes à haute puissance appelée le système Epirus qui, tout comme Leonidas, pouvait désactiver plusieurs drones à la fois. Le test s’est déroulé pendant une semaine entière, du 4 au 22 avril 2022, au Yuma Proving Ground, en Arizona.

Ce n’était pas la première démonstration de cette technologie par le Pentagone. Il a effectué deux autres tests en 2021, au printemps et à l’automne.

Lire aussi : La police australienne commence à attaquer les citoyens non conformes avec des armes à énergie dirigée

Photo d'illustration: L’arme de Léonidas d’Epire. Epirus

Traduit par Anguille sous roche


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...