www.zejournal.mobi
Dimanche, 29 Janv. 2023

Quand la majorité des députés veut réintégrer les soignants suspendus, le camp Macron les traite de complotistes-antivax

Auteur : Le Média en 4-4-2 | Editeur : Walt | Vendredi, 25 Nov. 2022 - 20h41

Alors que le monde entier a réintégré tous les soignants suspendus pour des raisons logiques, à savoir la fin de l’épidémie covid dont le président des États-Unis, Joe Biden, avait déclaré le 18 septembre 2022 : « La pandémie est terminée, nous avons encore un problème avec le Covid, on consacre beaucoup de travail à ce dossier… mais la pandémie est terminée. Si vous regardez autour de vous, personne ne porte de masque, et tout le monde a l’air en plutôt bonne forme ».

Du côté français, c’est une autre histoire qui se joue, celle de pompiers, infirmières, aides soignantes… suspendus depuis le 15 septembre 2021, soit le 436e jour (1 an et 71 jours), sans rémunération, sans chômage, dans l’errance administrative la plus totale. Comme le titre très justement Le Figaro : « À l’Assemblée, le camp Macron joue l’“obstruction” pour bloquer la réintégration des soignants non vaccinés ». Une attitude qui scandalise Marine Le Pen : « L’obstruction parlementaire réalisée par le gouvernement pour empêcher le vote de la réintégration des soignants non-vaccinés est un scandale démocratique. Leurs méthodes n’ont pas changé, leur mépris pour la représentation nationale reste intact ».

Le camp Macron se voit en minorité, les trois quarts des députés présents jeudi 24 sont pour la réintégration des soignants, ce qui fait dire au député macroniste Benjamin Haddad que la majorité des députés qui représentent la majorité des Français sont des complotistes-antivax ainsi que l’écrasante majorité des pays européens ont réintégré les suspendus. « Concert de complotisme antivax en hémicycle aujourd’hui. La France Insoumise, le RN, appuyés de LR s’apprêtent à voter la réintégration des personnels soignants non vaccinés », a déclaré le député Haddad. La macronie semble vouloir persister à rester le dernier pays sur terre à maintenir une mesure discriminatoire alors qu’au Canada, par exemple, Danielle Smith, Premier ministre de l’Alberta, a littéralement présenté ses excuses aux non-vaccinés.

Le président du groupe Les Républicains, Olivier Marleix, y voit une attitude honteuse des ministres : « Les ministres se sont livrés eux-mêmes à un exercice d’obstruction en déposant un amendement. C’est la première fois dans l’histoire de la cinquième république, qu’un gouvernement se prête à un travail d’obstruction pour empêcher l’Assemblée Nationale de poursuivre sa mission. Vous devriez avoir honte messieurs les ministres de vous être prêtés à ce jeu ».


- Source : Le Média en 4-4-2

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé