www.zejournal.mobi
Mardi, 07 Févr. 2023

Ruinée par Hidalgo, Paris doit augmenter la taxe foncière de 50% en 2023

Auteur : Le Courrier des Stratèges | Editeur : Walt | Mercredi, 09 Nov. 2022 - 11h19

Anne Hidalgo a annoncé par un courrier aux Parisiens sa décision d'augmenter de 50% la taxe foncière dans la capitale. Cette hausse record, qui va de pair avec une forte augmentation des logements sociaux à Paris, illustre la stratégie de paupérisation électoraliste menée par la maire. Pour ne pas toucher aux dépenses somptuaires, on taxe les propriétaires et on chasse peu à peu les habitants qui ne votent pas dans la bonne case.

Il faut absolument lire la lettre d’Anne Hidalgo, par laquelle les propriétaires parisiens apprennent l’augmentation de 50% de la taxe foncière en 2023 :

Nous sommes aujourd’hui confrontés à un choix politique :

  • Soit dégrader nos services publics, ce qui veut dire concrètement : fermer nos piscines, réduire le nombre de places en crèches, accueillir moins d’enfants dans nos PMI, remettre en question le prix de la cantine (premier tarif à 13 centimes) comme des centres de loisirs, revenir sur la gratuité des transports en commun pour les seniors, les enfants, les personnes en situation de handicap, mais aussi moins de policiers municipaux dans nos rues. Certaines communes y sont contraintes.
  • Soit réduire nos investissements dans la transition écologique, ce qui signifie : moins de pistes cyclables, moins de rues aux écoles, moins de plantations d’arbres, moins de logements pour les familles parisiennes et moins de rénovation thermique des bâtiments.

Je n’accepterai jamais ce chemin pour notre ville qui nous conduirait à moins bien vivre ensemble alors que nous avons besoin de soutenir les classes moyennes, les plus fragiles et d’accélérer la transformation écologique de notre Paris. (…)
Dans un premier temps, et c’est normal, nous avons cherché des économies dans notre gestion courante et qui ne relèvent pas de ces priorités.
Ensuite, nous avons mis en œuvre un plan de sobriété énergétique sans toucher au fonctionnement de nos services publics ce qui permettra de réduire nos consommations de 10 %.
Enfin, la troisième mesure en appelle à la solidarité des propriétaires parisiens.
Je proposerai au prochain Conseil de Paris une augmentation de la taxe foncière de 7 points. Elle est aujourd’hui à Paris la plus basse de France à 13,5 %, contre 41,61 % en moyenne dans les grandes villes françaises et elle n’a pas augmenté depuis 2011.
Pour accélérer la transformation écologique de notre ville, j’ai décidé d’exonérer à 100 % du paiement de la taxe foncière les propriétaires qui, dans les conditions légales, auront entre 2020 et 2026 investi dans la rénovation thermique de leur appartement.

Quoi de plus émouvant que cet appel à la “solidarité des propriétaires parisiens”, expression pudique qui désigne un racket fiscal, alors que le “plan d’économies” dont parle Anne Hidalgo semble bien mystérieux et bien peu volontaires. 

Dans le même temps, la Ville entend porter la proportion de logements aidés à 40% du parc parisien d’ici à 2035

On comprend aisément la logique à l’oeuvre : faire fuir les propriétaires supposés voter à droite, et favoriser l’installation d’une population dépendante aux aides de la ville. Ou comment la logique électorale la précarisation d’une capitale au rayonnement mondial. 


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé