www.zejournal.mobi
Mardi, 07 Févr. 2023

Un rapport de l’ONU demande de poursuivre en justice les responsables israéliens : « L’occupation israélienne est illégale »

Auteur : Al Manar (Liban) | Editeur : Walt | Samedi, 22 Oct. 2022 - 15h10

La Commission d’enquête des Nations unies sur les violations des droits de l’homme en Israël, en Cisjordanie et dans la bande de Gaza dirigée par l’ancienne responsable des droits de l’homme de l’ONU, Navi Pillay a publié son deuxième rapport.

Celui-ci appelle le Conseil de sécurité à mettre fin à « l’occupation permanente » des Territoires palestiniens par Israël et demande aux différents États membres de l’ONU de poursuivre les responsables israéliens en justice.

Le rapport de 28 pages, qui sera présenté à l’Assemblée générale des Nations unies le 27 octobre, accuse Israël de « violer le droit international en rendant permanent son contrôle sur la Cisjordanie » et en « annexant des terres revendiquées par les Palestiniens à Jérusalem (AlQuds) et en Cisjordanie, ainsi que des terres syriennes sur le plateau du Golan ».

« Les actions d’Israël constituant une annexion de facto comprennent l’expropriation de terres et de ressources naturelles, l’établissement de colonies et d’avant-postes, le maintien d’un régime de planification et de construction restrictif et discriminatoire pour les Palestiniens et l’extension extraterritoriale de la loi israélienne aux colons israéliens en Cisjordanie », peut-on lire dans le rapport cité par les médias israéliens.

Il accuse également Israël de mener des politiques « discriminatoires à l’encontre des citoyens arabes, de voler les ressources naturelles et de commettre des violences sexistes à l’encontre des femmes palestiniennes ».

Les auteurs demandent un avis consultatif urgent de la Cour internationale de justice « sur les conséquences juridiques du refus persistant d’Israël de mettre fin à son occupation », et une enquête du procureur de la Cour pénale internationale.

Israël a refusé de coopérer avec la commission et ne lui a pas permis d’entrer en Israël ou d’accéder aux zones sous contrôle palestinien en Cisjordanie et à Gaza.


- Source : Al Manar (Liban)

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé