www.zejournal.mobi
Mardi, 16 Août 2022

BFMTV s’inquiète des nouveaux députés RN en tracteur : Comment vont-ils faire, « ces gens-là ? »

Auteur : Le Média en 4-4-2 | Editeur : Walt | Vendredi, 01 Juill. 2022 - 11h38

Amandine Atalaya, journaliste de BFMTV, a cru bon de prendre de haut un député du RN, Christophe Barthès, viticulteur récemment élu.

En ce nouveau venu, passé de son tracteur à son fauteuil de l’Assemblée, la journaliste voit un élu « par hasard ». Aussi n’hésitera-t-elle pas à désigner ces députés du peuple nouveaux venus par « ces gens-là ! » : « Il était en tracteur il y a deux jours et il débarque à l’assemblée nationale. Comment ces gens-là vont-ils apprendre en quelques jours à maîtriser leur parole ? » Ce que cette journaliste n’arrive pas à maîtriser, elle, c’est son mépris de classe. Une habitude sur BFMTV : on se rappelle quand Emmanuel Lechypre aboyait : « On vous vaccinera de force, emmené par deux policiers avec les menottes, s’il le faut ! » De la part de la bourgeoisie, on ne s’étonne plus de rien, mais on se réjouit de voir le peuple jouer des coudes et bousculer les tenants du pouvoir. Ces derniers voient bien évidemment d’un très mauvais œil le changement qui va opérer à leur détriment.

Le viticulteur méprisé par la journaliste Amandine Atalaya (BFMTV) répond magistralement et dignement !

Christophe Barthès fait parti de ces « gens-là » qui ont reçu une éducation, celle de ne pas mépriser l’autre, une éducation que ne semble pas avoir reçue Amandine Atalaya, journaliste de BFMTV. Elle avait tenu des propos infamants : « Il était en tracteur il y a deux jours et il débarque à l’Assemblée nationale. Comment ces gens-là vont-ils apprendre en quelques jours à maîtriser leur parole ? »

Le député du RN et conseiller régional, Christophe Barthès, viticulteur récemment élu, a eu l’élégance de répondre avec classe mais peiné pour ceux qui, paysans, travaillent durement la terre pour nourrir les Français dont la journaliste Atalaya. Rappelons à nos lecteurs que le suicide chez les agriculteurs est 13 % plus élevé que le reste de la population, car ils sont délaissés, travaillent parfois pour rien ou à perte et subissent le racisme de classe, un mélange explosif que Christophe Barthès va tenter de désamorcer par sa présence dans l’hémicycle !


- Source : Le Média en 4-4-2

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé