www.zejournal.mobi
Jeudi, 18 Août 2022

Effets secondaires cardiologiques graves suite au vaccin Covid-19 : nouvelles inquiétudes

Auteur : Nexus | Editeur : Walt | Vendredi, 20 Mai 2022 - 11h53

Une étude alerte quant aux effets secondaires cardiovasculaires graves, parfois mal détectés, induits par le vaccin Covid-19, notamment chez les jeunes.

À l’aide de données des services médicaux d’urgence nationaux d’Israël entre 2019 et 2021, une étude a exploré l’association entre les tendances du volume d’appels pour cause d’arrêts cardiaques et syndromes coronariens, et le taux de vaccination Covid-19 parmi la population des 16 ans et plus.

Augmentation des urgences cardiovasculaires pendant la période vaccinale

Publiés dans le journal Scientific Reports, les travaux ont été menés sur la base des appels passés au Samu israélien sur une période de plus de deux ans : la « principale conclusion » du rapport note une hausse de plus de 25% du nombre d’appels d’urgence pour cause d’arrêts cardiaques et de syndromes coronariens aigus chez les 16-39 ans, au moment de la campagne vaccinale contre la Covid-19. L’augmentation concerne notamment la période des appels passés entre janvier et mai 2021, par rapport aux années 2019-2020.

L’étude souligne une « association robuste et statistiquement significative entre le nombre d’appels hebdomadaires » pour cause d’arrêts cardiaques et les taux des 1ère et 2ème doses de vaccin administrées aux moins de 40 ans.

Une hausse des événements cardiovasculaires est-elle à craindre ?

Les affections cardiovasculaires sont connues et signalées comme effets secondaires des vaccins anti-Covid-19. Les résultats soulèvent des inquiétudes quant aux effets secondaires cardiovasculaires graves non détectés causés par les vaccins, et soulignent la relation de cause à effet déjà établie entre les vaccins et la myocardite : « La myocardite est une maladie particulièrement insidieuse, dont les manifestations rapportées sont multiples. » De plus, les cas asymptomatiques de myocardite peuvent être sous-diagnostiqués.

Pour le rapport, il est donc plausible de craindre que l’augmentation des taux de myocardite chez les jeunes n’entraîne une hausse d’autres événements cardiovasculaires indésirables graves.

En exploitant un ensemble de nouvelles données, l’étude vise à enrichir les systèmes actuels de surveillance en matière de sécurité des vaccins, insistant sur la « nécessité d’une enquête approfondie » sur l’association apparente entre l’administration du vaccin Covid-19 et les résultats cardiovasculaires graves chez les jeunes adultes.


- Source : Nexus

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé