www.zejournal.mobi
Vendredi, 19 Août 2022

La NUPES, une grande histoire d’amour(haine) commence !

Auteur : Éric Verhaeghe | Editeur : Walt | Mardi, 17 Mai 2022 - 13h54

La NUPES n'a pas encore gagné, mais déjà la gauche qu'elle est supposée rassembler donne le fabuleux et hilarant spectacle de son déchirement. On en veut pour preuve la polémique qui sévit entre Sophia Aram, auto-proclamée conscience morale de la gauche molle, et Clémentine Autain, la bourgeoise élue du 93 qui aime poser en féministe combattante. Autain avait-elle raison d'insinuer qu'une femme agressée sexuellement par un Arabe nourrit le racisme en déposant plainte ? Une chose est sûre : une victoire de la NUPES nous offrira un foisonnement de matches de catch féminin dans la boue. On en redemande !

Ce message indigné de Clémentine Autain faisait suite à la chronique de Sophia Aram mettant en cause (avec une finesse inattendue de la part de cette chroniqueuse appartenant à la médiocrité ordinaire du service public) la réaction de la députée mélechoniste à l’affaire Taha Bouhafs (ce délinquant investi par la France Insoumise en province). 

Alors oui “Taha victime de son âge et de sa fougue“ c’était déjà indécent pour camoufler son CV, mais vue la gravité des témoignages, même Clémentine Autain semble renoncer à nous repeindre l’agresseur en victime…

Enfin “renoncé“… pas tout à fait vu son commentaire nous enjoignant de regarder du côté de “l’injustice et de la violence des attaques venues de l’extrême-droite“ publié après la décision de débrancher Bouhafs pour agressions sexuelles.  

Alors, j’avoue j’aurais pouffé devant cette tentative de salto arrière depuis la cuvette de ses toilettes se terminant coincée dans ce que le désespoir lui a fait prendre pour une porte de sortie, si Autain n’avait pas eu l’indécence d’insister sur la volonté des victimes de…

“De ne pas participer aux insultes racistes et à la vague incroyable de violence que subit Taha Bouhafs sur les réseaux sociaux et dans les médias.“ 

Clémentine Autain ne semble guère apprécier la liberté de ton de France Inter. Voilà qui promet quelques beaux goulags si les Insoumis gagnaient. 

En attendant, les filles, on passe à la douche, on se met en tenue, et on monte sur le ring. 


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé