www.zejournal.mobi
Mercredi, 10 Août 2022

Le confinement covid: Verrouillage mondial. Crise économique et sociale au niveau planétaire (Vidéo)

Auteur : Prof Michel Chossudovsky et Caroline Mailloux | Editeur : Walt | Samedi, 30 Avr. 2022 - 12h20

Le 11 mars 2020 : l’OMS a officiellement déclaré une pandémie mondiale à un moment où le nombre de cas confirmés hors de Chine (6,4 milliards d’habitants) était de l’ordre de 44279 (chiffres enregistrés pour le 11 mars par l’OMS).

Immédiatement après le confinement du 11 mars 2020, la campagne de peur a pris de l’ampleur. Les marchés boursiers se sont effondrés dans le monde entier. Le jeudi noir 12 mars 2020 a été « la pire journée du Dow Jones » depuis 1987. La fraude financière a été le déclencheur. Un transfert massif de richesse monétaire a eu lieu en faveur des milliardaires américains.

Des consignes de confinement « Stay at Home » ont été transmises à 193 États membres des Nations unies. La main-d’œuvre était confinée.

Les politiciens sont les instruments de puissants intérêts financiers. Cette décision de grande envergure était-elle justifiée comme moyen de lutte contre le virus ?

Sans précédent dans l’histoire mondiale, appliquée presque simultanément dans un grand nombre de pays, des pans entiers de l’économie mondiale ont été déstabilisés. La petite et moyenne entreprise a été poussée à la faillite. Le chômage et la pauvreté sont devenus endémiques.

Cette crise est en cours. De nombreux mandats covid et «confinements» ont été imposés depuis mars 2020.

Dans cette interview vidéo avec Caroline Mailloux de Lux Media, le professeur Michel Chossudovsky met l’emphase sur la dépression économique mondiale présentement en cours, y compris le verrouillage covid imposé à Shanghai, une ville portuaire avec une population de 26 millions d’habitants.

Lien Odysee. Laissez un commentaire

Mensonges et fausse science

La «science» derrière cette décision de verrouillage mondial était basée sur «un modèle mathématique du Dr Neil Ferguson de l’Imperial College de Londres, comme moyen d’éviter les 600 000 décès« prévus »au Royaume-Uni

Le « modèle » de Ferguson (qui frôle le ridicule) a été utilisé par l’establishment financier comme justification pour déclencher le chaos économique et social au niveau mondial. Les efforts de Ferguson ont été généreusement financés par la Fondation Bill et Melinda Gates.

Déstabiliser l’économie de la planète

Déstabiliser l’économie de la planète ne peut constituer une « solution » pour lutter contre le virus. Mais c’était la « solution » imposée à laquelle ils voulaient nous faire croire. Et c’est ce qu’ils font.

C’est une crise des paiements. Les salaires et traitements ne sont pas payés. Les ménages pauvres sont incapables d’acheter de la nourriture, de payer leur loyer ou leur hypothèque mensuelle. Les dettes personnelles et des ménages (y compris les dettes de cartes de crédit) montent en flèche. C’est un processus cumulatif.

Cette mondialisation de la pauvreté entraîne une baisse de la demande des consommateurs qui se répercute ensuite sur le système productif, entraînant une nouvelle série de faillites. Inévitablement, la structure du commerce international des produits de base est également affectée.

Les institutions financières de Global Money sont les « créanciers » de l’économie réelle qui est en crise. La fermeture de l’économie mondiale a déclenché un processus d’endettement mondial. Sans précédent dans l’histoire du monde, une aubaine de plusieurs billions de dettes libellées en dollars frappe simultanément les économies nationales de 193 pays.

Les créanciers chercheront également à acquérir la propriété et/ou le contrôle des actifs sociaux et économiques de l’État par le biais d’un projet d’endettement massif sous la surveillance des institutions créancières dont le FMI, la Banque mondiale, les banques régionales de développement, etc.

Dans le cadre de la soi-disant grande réinitialisation de la « nouvelle normalité » proposée par le Forum économique mondial (WEF), les créanciers (y compris les milliardaires) ont l’intention de racheter des secteurs importants de l’économie réelle ainsi que de reprendre des entités en faillite.

Voir également la vidéo sur le site de Lux média


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé