www.zejournal.mobi
Lundi, 15 Août 2022

Covid : les bénéfices de la vitamine D contre le virus enfin prouvés par des chercheurs israéliens

Auteur : Nicolas Monnet | Editeur : Walt | Lundi, 07 Févr. 2022 - 12h01

Des chercheurs israéliens affirment avoir prouvé les bénéfices de la vitamine D contre le Covid-19.

Des chercheurs israéliens de l'université Bar Ilan et du Galilee Medical Center ont assuré cette semaine avoir réuni les preuves les plus convaincantes à ce jour des bénéfices d'une supplémentation en vitamine D pour les patients atteints du covid, notamment en permettant une réduction du risque de développer une forme grave ou d'en décéder, rapporte i24News.

Cette substance organique aurait un rôle si déterminant que les chercheurs indiquent pouvoir prédire l'évolution de la maladie en cas d'infection en se basant uniquement sur l'âge et le taux de vitamine D des patients.

Carence associée à un risque accru

Une carence de cette vitamine augmente ainsi de manière significative les risques de formes graves ou de décès, concluent les scientifiques dans leur étude publiée jeudi dans la revue scientifique PLOS One.

La carence en vitamine D est endémique au Moyen-Orient, y compris en Israël, où près de quatre personnes sur cinq ont une carence en cette vitamine, selon une étude de 2011

En prenant des suppléments avant l'infection, les chercheurs ont également constaté que les patients pouvaient éviter les pires effets de la maladie. "Nous avons trouvé remarquable, et frappant, de voir la différence dans les chances de développer une forme grave quand on manque de vitamine D par rapport à quand on n'en manque pas", a déclaré le Dr Amir Bashkin, un endocrinologue qui faisait partie de l'équipe de recherche.

Huiles de foie de poisson, poissons, lait, beurre

Les autorités sanitaires d'Israël et de plusieurs autres pays ont recommandé des suppléments de vitamine D en réponse à la pandémie de coronavirus, bien que les données sur son efficacité fussent rares jusqu'à présent.

La vitamine D, liposoluble, existe sous deux formes : D2 (ergocalciférol), présente notamment dans certains champignons et végétaux (en faible quantité), et D3 (cholécalciférol) d'origine animale, concentrée dans les huiles de foie de poisson et dans une moindre mesure, dans les poissons, le lait, le beurre, le fromage. 

Le corps humain synthétise aussi la vitamine D3 au niveau de la peau, sous l'effet des rayons ultraviolets.


- Source : L'Indépendant

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé