www.zejournal.mobi
Jeudi, 26 Mai 2022

Castex contre le Covid: des mesures toujours plus absurdes

Auteur : François Blond | Editeur : Walt | Mardi, 28 Déc. 2021 - 18h55

Alors que le nouveau variant “Omicron” semble de plus en plus clairement moins dangereux que ses prédécesseurs, Castex et Véran prennent une fois de plus prétexte de la hausse du nombre de “cas”, et non de malades, pour imposer des mesures “sanitaires” toujours plus absurdes.

La litanie des âneries démagogiques continue:Le Premier ministre et son ministre “des solidarités et de la santé” ont rivalisé de postures ineptes, chacun remettant par exemple son masque pendant que l’autre parlait, pour entretenir la peur parmi les plus crédules et présenter de nouvelles contraintes toujours plus aberrantes.

Le plus grand délire du moment: nos 2 pieds nickelés semblent croire que le virus peut être attrapé lorsqu’on se tient debout et pas quand on est assis. Conséquence: tous les concerts debout sont interdits, et il faudra forcément consommer assis dans les cafés…

Fini le petit expresso vite avalé au comptoir, il faudra prendre une table! Les cafetiers apprécieront certainement très modérément cette mesure qui les privera de bon nombre de clients pressés, eux qui peinent déjà à se relever de l’interminable fermeture qui leur a été imposée l’an dernier. Sans parler des petits établissements qui n’ont que quelques tables…

Dans le même “esprit”, il est désormais interdit de boire et de manger dans les trains. Un vrai bonheur pendant les longs trajets, surtout quand la SNCF multiplie les retards, au départ comme à l’arrivée.! Et mieux encore, il est également strictement prohibé de boire et manger dans la rue, alors que l’on sait pertinemment que le virus ne se transmet pratiquement jamais en extérieur..

Et en extérieur, justement, nos Laurel et Hardy de la politique ont décidé de nous y faire à nouveau porter des masques! Véran lui-même avait fini par reconnaître qu’ils n’y servent à rien…

Les 2 comiques les moins drôles de France n’ont d’ailleurs même pas le courage d’endosser la responsabilité de cette dernière mesure: au détour d’une phrase particulièrement incompréhensible, ils en laissent la culpabilité… aux Préfets!

Rappelons que les Préfets ne sont pas élus, mais nommés par l’Élysée, ce qui devrait pousser la plupart d’entre eux à se soumettre à cette… mascarade, c’est le cas de le dire!

Combien de temps cette sinistre comédie va-t-elle encore durer?


- Source : fl24

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé