www.zejournal.mobi
Mercredi, 30 Nov. 2022

Patriarcat Catholique Byzantin : Réponse à l’appel à la vaccination de Dominik Duka

Auteur : Elie Patriarche du Patriarcat Catholique Byzantin | Editeur : Walt | Mercredi, 22 Déc. 2021 - 15h38

par Les évêques-secrétaires du Patriarcat Catholique Byzantin.

Voici une vidéo-lettre, dans laquelle le Patriarche du Patriarcat Catholique Byzantin (PCB) s’adresse au cardinal Duka, archevêque de Prague, en rapport avec sa lettre pastorale pro vaccination, et l’appelle à se repentir publiquement de ce crime contre la nation tchèque.

*

Cher Cardinal Dominik, tous les honnêtes citoyens de la Tchéquie, croyants et non-croyants, ont été choqués par votre lettre pastorale du premier dimanche de l’Avent, le 28 novembre. Le fait que le président de la Conférence épiscopale tchèque Graubner ait publiquement montré qui il servait et sert était clair pour de nombreuses personnes. Mais le fait que vous vous soyez unis au système et à l’esprit du mensonge et que vous crachiez ainsi à la face de notre Sauveur, Jésus-Christ, est un choc douloureux. Ce faisant, vous avez enfoncé un couteau dans le cœur de la nation tchèque. Vous envoyez la nation à un massacre progressif. Beaucoup sont incapables de comprendre comment cela a pu vous arriver.

Les gens sincères s’émerveillent de l’ignorance d’un principe de base qui allait de soi. Chaque fois que l’autorité a effectué une déclaration publique sur une affaire sérieuse, elle s’est appuyée sur une base solide de vérité, et qui était basée sur des preuves vérifiées. Quiconque parlerait publiquement et ne découvrirait pas la vraie nature de l’affaire, mais prendrait une position qui tromperait le public, serait moralement détruit et ridiculisé. Il serait totalement radié par les honnêtes gens en tant que personnage frauduleux. Et vous en êtes devenu un ! Vous avez trahi la vérité et les experts consciencieux, et vous avez une unité d’esprit avec les politiciens corrompus et les grands médias menteurs. Par votre grossière tricherie, vous êtes devenu totalement indigne de confiance, et vous avez mérité le titre de mauvais meneur de la nation. Aujourd’hui, le principe du mensonge sans scrupules, qui possède un impact génocidaire, a atteint non seulement le domaine politique, mais aussi le domaine ecclésiastique grâce au pseudo-pape Bergoglio. En matière d’islamisation ou de soi-disant réfugiés, vous n’avez pas accepté le principe de la tromperie – et cela vous fait honneur. Mais soudain, dans une affaire aussi grave que celle de la vaccination expérimentale, vous vous identifiez à ce principe du mensonge et de la mort. De plus, c’est une circonstance aggravante pour vous que cela se produise à un moment où des experts incorruptibles, des autorités de classe mondiale, ont lancé le processus de Nuremberg n°2 et défini la vaccination par l’ARN messager comme étant un crime contre l’humanité. Ils déclarent que le vaccin à ARNm :

1) perturbe le génome humain, entraînant l’extinction de la race humaine. En tant que théologien, vous savez que c’est aussi une rébellion contre Dieu le Créateur.

2) Le vaccin à ARNm contient des nanoparticules, et appartient donc au processus de puçage progressif. En tant que théologien, vous savez que la Bible met en garde contre cela, en parlant de l’étang de feu. L’homme renonce par le fait même à sa volonté propre et devient un robot biologique, qui n’est plus capable de se repentir et d’être sauvé.

3) Le vaccin à ARNm trouve sa base dans des tissus arrachés à un enfant vivant à naître, avant qu’il ne soit tué. La théologie morale considère qu’il s’agit d’un meurtre sadique. En termes spirituels, il s’agit d’un rituel satanique qui se traduit par un anti-baptême satanique par le biais de la vaccination.

4) Le vaccin à ARNm fait partie d’un plan visant à réduire l’humanité à un soi-disant milliard « idéal » d’individus. Il s’agit d’un plan de meurtre de masse. Vous connaissez le Cinquième Commandement : « Tu ne tueras point » ! Comment approuver ces crimes en promouvant la vaccination ? Votre sermon du premier dimanche de l’Avent n’était pas comme celui de Jean-Baptiste, qui appelait à la repentance, mais vous avez plutôt rejoint la couvée de vipères. C’est un autre choc et un coup dur pour ceux qui vous ont fait entièrement confiance il y a quelques jours à peine. Vous aviez gagné à juste titre leur confiance auparavant – en vous opposant publiquement à la représentation théâtrale et blasphématoire de Brno qui a brutalement humilié notre Sauveur. L’ensemble de la Conférence épiscopale tchèque, y compris le président, a gardé un silence évasif, approuvant de facto un crime scandaleux contre Jésus-Christ. C’était aussi un mérite moral pour vous que vous n’ayez pas pris la position officielle présentée par le Vatican sur la question de l’islamisation avec le slogan : « Des réfugiés – c’est-à-dire des islamistes de facto – dans chaque paroisse et chaque monastère ». Vous vous êtes aussi courageusement dressé contre Halík et lui avez imposé une sanction équitable. Et maintenant, vous rejetez la vérité sur une affaire aussi grave que celle de la vaccination expérimentale ? Un sommet international contre le terrorisme du covid s’est tenu à Rome en septembre dernier, représentant un mouvement de 12 700 médecins courageux. Vous et Grygar boycottez ces experts.

De braves médecins tchèques, comme vous le savez sûrement, ont organisé une manifestation de quatre heures devant le ministère de la Santé le dimanche 14 novembre. Ils ont déposé leurs manteaux blancs et placé des banderoles au sol avec le slogan « Vous mentez ». Le 17 novembre, jour férié, une manifestation contre le terrorisme du covid a eu lieu sur la place de la Vieille-Ville. Puis, le dimanche 21 novembre, ces médecins ont manifesté à nouveau, et le dimanche 28 novembre, il y a eu une autre manifestation nationale au parc Letna de Prague. Ce même dimanche, qui était le premier dimanche de l’Avent, tout le monde attendait que vous défendiez la vérité. Vous auriez ainsi purifié l’Église catholique compromise. Au lieu de cela, cependant, vous avez publié une lettre pastorale dans laquelle vous vous êtes pleinement uni au cynisme et à la mesquinerie du président de la Conférence épiscopale tchèque, Graubner. L’intelligentsia catholique, les médecins, les avocats, les enseignants, mais aussi d’autres citoyens sincères – un grand nombre de signataires – ont répondu à l’appel de Graubner – un appel digne de Judas. Leur réponse à son appel contenait des arguments clairs. Ils se réfèrent à l’enseignement catholique et aux principes moraux, confirmés par les déclarations papales. L’avortement, auquel le vaccin est indissociable, est condamné sans équivoque par l’Église. Vous connaissez certainement l’attitude de l’ancien nonce américain, Mgr Carlo Maria Viganò, qui qualifie cette vaccination d’anti-baptême satanique, ce qui est une dure réalité spirituelle

Cher Dominik, par votre unité avec l’esprit du mensonge, vous avez tout perdu. Vous avez d’abord perdu le Christ, puis votre âme, et aussi votre crédit moral. Je dis cela avec douleur, car j’ai beaucoup de souvenirs attachés à nos années de séminaire passées ensemble au séminaire de Litomerice. À cette époque, nous traversions une période difficile du communisme, qui voulait détruire l’Église. Puis le prometteur Printemps de Prague en 1968, le retour des séminaristes qui attendaient depuis dix-huit ans de terminer leurs études à un âge avancé, et de devenir prêtres du Christ. Puis, à nouveau, une douloureuse période de consolidation, puis la chute du communisme et aujourd’hui ? Le système du mensonge est arrivé au pouvoir.

Dans le cercle intérieur des Douze, il y avait deux apôtres qui ont trahi Jésus. L’apôtre Judas et l’apôtre Pierre. Judas refusa de se repentir et finit dans la damnation éternelle (voir Jn 17:12). L’apôtre Pierre, en entendant le chant d’un coq, reprit ses esprits, pleura amèrement et se repentit. Il savait qu’il avait renoncé au Christ, et ainsi perdu son élection apostolique. Lorsque Jésus ressuscité apparut à la mer de Galilée, il demanda à Pierre le repentir public – les trois reniements suivis de trois confessions bruyantes d’amour pour lui, en présence de témoins. Ce faisant, Jésus mentionna son futur martyre. La tradition veut que chaque fois que Peter entendait un coq chanter, des larmes coulaient sur ses joues jusqu’à ce qu’elles laissent de profonds sillons sur son visage. Cher Dominik, que cet avertissement douloureux soit comme cette voix du coq qui vous remplira de remords et vous fera suivre l’apôtre Pierre dans le repentir, et en aucun cas l’impénitent Judas. Permettez-moi de vous rappeler devant Dieu que si vous célébrez le sacrifice du Christ dans cet état de péché grave et d’apostasie, alors avec chacune de ces messes, vous accumulerez de plus en plus de péchés sur votre tête. Dieu vous met en garde à travers les Écritures : « Car celui qui mange et boit d’une manière indigne, mange et boit un jugement pour lui-même » (1Cor 11:29). À la mort du premier évêque tchèque Detmar, saint Adalbert était présent. Detmar déplora : « Oh, à quoi ressemblais-je, et qui j’aimerais être maintenant ! Mon péché serait pardonné si les péchés des personnes qui m’étaient confiées n’augmentaient ma misère. Je n’ai pas pu éviter la destruction dans laquelle le peuple s’est volontairement précipité tête baissée. Malheur à moi de m’être tu ! ». Adalbert fut profondément bouleversé par les remords et l’auto-accusation de l’évêque. Cela marqua le début de sa vraie conversion et de sa vie sainte, culminant par la mort d’un martyr.

Cher Dominik, non seulement vous restez silencieux sur le péché du peuple, des politiciens corrompus, ainsi que du président mal informé, mais vous conduisez même le reste de ceux qui vous considéraient comme la voix de la vérité, à la mort physique et spirituelle. À quoi ressemblera votre mort ?

Vous avez péché publiquement, vous devez vous repentir publiquement. Il ne suffit pas de confesser simplement ce grave péché et crime sans être disposé à se repentir publiquement. Dans ce cas, même votre confession serait un sacrilège. Vous en rendez-vous compte, cher Dominik ? Par conséquent, montrez une véritable repentance, sincère et publique, pendant que le Seigneur vous en donne le temps !

+ Elie

Patriarche du Patriarcat Catholique Byzantin

Vidéos :

• vkpatriarhat.org/fr/?p=14850
• throw-off-everything.wistia.com/medias/529rw3ra4f
• bcp-video.org/fr/dominik-duka
• rumble.com/vr07z9-dominik-duka
• ugetube.com/watch/1I5jduR2gGTn4K7
• cos.tv/videos/play/32847492061369344
• bitchute.com/video/F5zPDR1Zcz0m/

Les évêques-secrétaires du Patriarcat Catholique Byzantin.

byzcathpatriarchate(a)gmail.com


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé