www.zejournal.mobi
Dimanche, 14 Août 2022

Les médecins allemands vaccinent leurs patients contre de l’argent

Auteur : Free West Media (Etats-Unis) | Editeur : Walt | Mercredi, 08 Déc. 2021 - 16h31

Le ministre allemand de la santé sortant, Jens Spahn, a signé un règlement prévoyant une rémunération plus élevée pour les médecins qui injectent des vaccins anti-covid à la mi-novembre. Les régions sont également récompensées.

Le financement de l’accélération prévue des vaccinations anti-covid en Allemagne est réglementé : Le gouvernement fédéral paiera désormais la moitié des centres de vaccination dans les Länder jusqu’à au moins fin avril 2022, selon un règlement signé par le ministre de la Santé Jens Spahn.

Cela était auparavant prévu pour la fin de l’année. En outre, les médecins participants recevront 28 euros par vaccination à titre de compensation au lieu des 20 euros précédents et 36 euros le week-end.

M. Spahn a déclaré à l’Agence de presse allemande : « La campagne de vaccination doit à nouveau prendre de la vitesse. Ainsi, nous nous protégerons mieux lors du deuxième hiver de la pandémie. Les médecins en cabinet privé et les centres de vaccination jouent un rôle décisif à cet égard. C’est pourquoi les Länder bénéficient d’une sécurité de planification pour le financement des centres de vaccination. Et nous améliorons sensiblement la rémunération de chaque vaccination au cabinet médical. »

La plupart des médecins participants sont devenus très riches grâce à cette aubaine de la vaccination. Ils gagnent environ 500 € par jour, soit un revenu supplémentaire de 10 000 € par mois. Le gouvernement a montré peu d’intérêt pour les études mettant en garde contre la poursuite de l’expérience médicale de masse.

Du financement de vaccins non testés à la nomination d’un clown comme ministre de la santé

Le ministre de la santé désigné, Karl Lauterbach, un invité fréquent des talk-shows télévisés et un vigoureux tweeteur, prendra la relève de Spahn. Malheureusement, une grande partie de ses propos sont des mensonges éhontés et il est considéré comme un clown en Allemagne.

Lauterbach a été répertorié par le tagesschau.de comme un désinformateur du Covid. Il est connu pour répandre la panique et excelle dans l’apologie de la peur. Lauterbach n’admet jamais ses erreurs non plus.

Ses affirmations non fondées ont été énumérées, qu’il s’agisse du mensonge sur les « taux d’hospitalisation élevés chez les enfants en Grande-Bretagne », des prétendues études selon lesquelles les gens vieillissent plus vite après l’utilisation de Covid-19, ou de l’affirmation selon laquelle l’île espagnole des Baléares, Majorque, a passé sous silence ses chiffres d’incidence pour ne pas nuire au tourisme.

« Il reste encore beaucoup à faire pour les nombreuses personnes qui ont survécu au Covid. Les études montrent clairement que la maladie accélère considérablement le processus de vieillissement. Vous vieillissez en accéléré et serez plus sensible aux maladies chroniques », a estimé M. Lauterbach.

Le 12 septembre, Lauterbach a tweeté au sujet d’une étude sur le risque d’infection lié aux visites au restaurant. Dans son tweet, il affirmait « Aller dans des restaurants et des cafés » ferait « plus que doubler le risque d’infection à coronavirus. […] Même le fait d’aller en terrasse augmente le risque », a déclaré M. Lauterbach.

Mais l’étude qu’il a reliée n’a jamais examiné la différence entre les espaces intérieurs et extérieurs des bars et des restaurants.

Il a récemment affirmé que le cannabis avait été ajouté à l’héroïne, qui peut être fumée, et que cela entraînait les consommateurs dans une dépendance à l’héroïne. C’est ainsi qu’il a présenté son argument en faveur de la légalisation du cannabis. Dans une interview accordée au Rheinische Post, il s’est prononcé en faveur de l’autorisation de la distribution contrôlée aux adultes.

« Pendant des années, j’ai refusé de légaliser le cannabis. Entre-temps, en tant que médecin, je suis arrivé à une conclusion différente », a déclaré Lauterbach. « De plus en plus souvent, le cannabis de rue vendu illégalement est mélangé à un nouveau type d’héroïne qui peut être fumé. Cela entraîne rapidement les consommateurs de cannabis dans une dépendance à l’héroïne. »

Cependant, le bureau d’enquête criminelle de l’État de Rhénanie-Palatinat (LKA) n’a connaissance d’aucun cas de cannabis mélangé à de l’héroïne. Les enquêteurs ne disposaient d’aucune information à ce sujet, a confirmé le LKA sur demande. Un toxicologue de premier plan a déclaré que même en échangeant avec des collègues de la médecine légale et d’autres bureaux d’enquête criminelle de l’État de toute l’Allemagne, aucun cas de ce genre n’a été signalé à l’échelle nationale.

Lauterbach est considéré par la plupart comme un danger pour la santé publique.

Indice de rigueur

L’Allemagne a désormais l’indice de rigueur le plus élevé au monde, sans que cela ne se traduise par des résultats probants dans la lutte contre le virus, notamment par rapport au Royaume-Uni et à la Suède. L’indice de rigueur est une mesure composite basée sur neuf indicateurs de réponse, dont les fermetures d’écoles, les fermetures de lieux de travail et les interdictions de voyager, rééchelonnés sur une valeur de 0 à 100 (100 = le plus strict).

Traduction par Aube Digitale


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé