www.zejournal.mobi
Mercredi, 26 Janv. 2022

Les Néerlandais disent que 14 passagers aériens d'Afrique du Sud avec Omicron ont été vaccinés

Auteur : Reuters (Royaume-uni) | Editeur : Walt | Lundi, 06 Déc. 2021 - 12h14

Les autorités sanitaires néerlandaises ont déclaré jeudi que la plupart des 62 personnes testées positives au COVID-19 après leur arrivée sur deux vols en provenance d'Afrique du Sud la semaine dernière avaient été vaccinées, donnant du poids à un appel à des tests pré-vol quel que soit le statut vaccinal.

En outre, les 14 passagers qui se sont révélés plus tard infectés par la variante Omicron ont été vaccinés, ont annoncé jeudi des responsables de la santé.

En vertu des règles en vigueur à l'époque, plus de 600 passagers ont pu embarquer sur les vols de la compagnie aérienne KLM au départ de Johannesburg et du Cap le 26 novembre avec soit une preuve de vaccination, soit les récents résultats négatifs du test COVID-19. Lire la suite

Un porte-parole de l'autorité sanitaire du Kennemerland, dans laquelle se trouve l'aéroport de Schiphol, a déclaré qu'"environ 90%" des personnes testées positives étaient vaccinées.

Un porte-parole de l'Institut néerlandais de la santé (RIVM) a confirmé jeudi que cela incluait tous les passagers d'Omicron.

KLM n'a pas gardé trace de la manière dont les passagers individuels avaient satisfait à leurs exigences de santé avant le vol.

Le taux d'infection parmi les passagers en provenance d'Afrique du Sud a déclenché des appels des autorités sanitaires néerlandaises pour que des tests remplacent le statut de vaccination pour les vols.

"En exigeant des tests avant le départ … et en retestant cinq jours après l'arrivée, et en sachant ce qui s'est passé, vous pouvez rendre le vol plus sûr", a déclaré Jaap van Dissel, responsable des maladies infectieuses du RIVM, lors d'un témoignage devant le Parlement mercredi.

Il a également recommandé la quarantaine pour les voyageurs en provenance de zones à haut risque.

L'avis du RIVM, non encore adopté par le gouvernement néerlandais, est que seul un test PCR effectué 48 heures avant l'arrivée aux Pays-Bas soit accepté, et qu'il soit obligatoire quel que soit le statut vaccinal.

Les pays du monde entier resserrent les règles de vol après la découverte d'Omicron, surnommé une "variante préoccupante" par l'Organisation mondiale de la santé, en raison des craintes qu'il ne résiste aux vaccinations et prolonge la pandémie. Lire la suite

Le gouvernement néerlandais a déclaré qu'il examinait les recommandations du RIVM, mais qu'il souhaitait que toute décision soit prise au niveau de l'UE. La France, le Portugal et l'Irlande ont déjà adopté des politiques similaires .

Les autorités sanitaires du Kennemerland ont également déclaré jeudi qu'elles libéraient plus de la moitié des passagers infectés, qui avaient été isolés dans un hôtel près de l'aéroport, après que des tests ultérieurs ont montré qu'ils n'étaient plus porteurs du virus.

Les autorités n'ont pas précisé si l'un des 14 passagers infectés par la variante Omicron avait été libéré, invoquant des raisons de confidentialité.

***

Allemagne : « Les doublement vaccinés peuvent être infectés et surtout transmettre le virus beaucoup plus rapidement que nous le pensions…On ne peut donc plus jeter la faute aux seuls non vaccinés ! Enfin de bonnes affirmations !!!


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé