www.zejournal.mobi
Lundi, 06 Déc. 2021

La conférence des Nations unies sur le changement climatique utiliserait des générateurs diesel pour recharger les Teslas utilisées comme navettes

Auteur : AubeDigitale | Editeur : Walt | Lundi, 18 Oct. 2021 - 16h42

Nous ne sommes pas sûrs de pouvoir trouver une meilleure analogie avec la folie de l’hystérie du changement climatique que ce qui se passe à Glasgow.

Comme beaucoup le savent, la conférence des parties (COP) sur le changement climatique, organisée par le Royaume-Uni en partenariat avec l’Italie, se déroule à Glasgow du 31 octobre au 12 novembre.

Un blogueur de Brighton a écrit cette semaine que les participants à la conférence séjourneront à l’hôtel Gleneagles.

Il a écrit qu’il y a 20 Teslas à l’hôtel pour faire la navette entre les gens et la convention, qui se trouve à environ 75 km.

Puis, vient la chute. Comme l’hôtel ne dispose que d’une seule station de recharge Tesla, des générateurs diesel ont été commandés pour aider à recharger les Teslas pendant la nuit.

"La COP arrive à Glasgow. Les dirigeants séjournant à l'hôtel Gleneagles, 20 voitures Tesla (100 000 £ chacune) ont été achetées pour les transporter 75 km aller-retour. Gleneagles a 1 station de recharge Tesla, donc Malcolm Plant Hire a été contacté pour fournir des générateurs diesel pour recharger les Tesla pendant la nuit. Je n'ai pas pu l'inventer".

L’objectif déclaré de la conférence est, entre autres, « d’examiner la mise en œuvre de la Convention, du Protocole de Kyoto et de l’Accord de Paris ».

Les conférences sur le changement climatique se comptent désormais, selon le site web de la CCNUCC, « parmi les plus grandes réunions internationales du monde ».

« Les négociations intergouvernementales sont également devenues de plus en plus complexes et impliquent un nombre toujours plus grand de fonctionnaires de gouvernements du monde entier, à tous les niveaux, ainsi qu’un nombre considérable de représentants de la société civile et des médias d’information mondiaux », peut-on lire sur le site de la conférence.

Puisque nous sommes réunis pour parler de l’effet négatif sur le climat, nous pourrions peut-être commencer par trouver un moyen neutre en carbone de faire la navette entre le lieu et l’événement.

C’est presque comme si ces réunions ne concernaient pas vraiment le changement climatique après tout…


- Source : AubeDigitale

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé