www.zejournal.mobi
Dimanche, 05 Déc. 2021

Les médias mainstream sont largement silencieux alors que des millions de personnes protestent contre les obligations vaccinales dans le monde

Auteur : Matt Agorist | Editeur : Walt | Lundi, 18 Oct. 2021 - 16h02

Aux États-Unis, lorsqu’il y a des manifestations qui aident l’establishment d’une manière ou d’une autre, que ce soit en alimentant les divisions ou en poussant l’ordre du jour de l’establishment, les médias mainstream s’en emparent et nous bombardent de nouvelles de rues bondées. Cependant, lorsque des foules massives descendent dans la rue pour faire entendre leur voix anti-Establishment, c’est le silence total.

 

 

Traduction du Tweet : 

"De nombreux manifestants, une fois de plus, à Paris, en France, contre les passeports vaccinaux nationaux. Les manifestations en France se poursuivent depuis treize semaines consécutives contre le passe-vaccin gouvernemental".

C’est ce qui s’est produit récemment, puisque des millions de personnes à travers le monde sont descendues dans la rue pour protester contre les lois draconiennes qui ségrégent la société et privent les gens de leur liberté de choisir un vaccin dont ils n’ont peut-être même pas besoin.

New-York :

Californie :

 

L’Italie, dont le gouvernement vient d’adopter l’obligation vaccinale la plus stricte d’Europe, fait actuellement l’objet de protestations massives. À partir du 15 octobre, l’Italie commence à appliquer la nouvelle exigence du passeport vert sur le lieu de travail. Si les employés ne peuvent pas présenter de preuve de vaccination, ils ne seront pas autorisés à se rendre au travail ni à entrer dans les lieux publics tels que les restaurants, les théâtres, les salles de sport, etc.

Si un citoyen italien manque cinq jours de travail en ne se conformant pas au nouveau règlement, le gouvernement oblige son employeur à cesser de le payer. Si un employé est pris en train de travailler sans laissez-passer, l’État lui extorquera une somme de 2 100 dollars par cas.

Italie : 

 

Naturellement, des mesures de ce genre ont mis beaucoup de gens en colère. Il est désormais bien connu que les anticorps des vaccins contre le covid s’estompent avec le temps, c’est pourquoi Israël exige désormais des rappels pour tous ses citoyens. Il est également bien connu que l’immunité due à une infection naturelle est bien supérieure à celle du vaccin.

Une personne qui a été vaccinée en janvier et qui n’a probablement plus que très peu d’anticorps est considérée comme «verte». Cependant, dans le même temps, une personne qui a peut-être attrapé le covid le mois dernier et s’est rétablie, réduisant ainsi considérablement sa capacité à attraper et à propager la maladie, est considérée comme une menace et ne peut pas aller au travail ou dans des lieux publics. Il n’y a aucune logique dans ces mandats, qui prouvent une chose – ils visent le contrôle – pas votre sécurité.

C’est pourquoi les gens sont dans les rues à travers le pays et dans toute l’Europe et l’Australie. La désobéissance civile est la seule option qui leur reste alors qu’ils sont forcés de quitter leur emploi, qu’on leur refuse l’accès aux lieux publics et qu’on leur interdit de voyager.

Comme les médias grand public refusent de remettre en question l’idée de rendre les vaccinations obligatoires, ils ont clairement montré leur rôle dans cette tyrannie en tant que facilitateurs. Cela n’a rien d’étonnant, compte tenu de l’argent qui se déverse dans leurs coffres de la part de ceux qui ont le plus à gagner des mandats de vaccination – les grandes entreprises pharmaceutiques.

Comme nous le constatons actuellement avec leur silence à l’égard des protestations contre le mandat de vaccination, ce n’est pas un secret que l’industrie pharmaceutique exerce un contrôle immense sur le gouvernement, les grandes technologies et les médias. C’est ce contrôle qui empêche cette affaire et toute autre presse négative concernant leurs produits de voir la lumière du jour. Cependant, la plupart des gens ne connaissent probablement pas l’étendue de ce contrôle.

Comme l’explique Mike Papantonio, avocat et animateur de l’émission de télévision internationale America’s Lawyer, à l’exception de CBS, tous les grands médias des États-Unis ont au moins un membre du conseil d’administration en commun avec au moins une société pharmaceutique. Pour mettre cela en perspective : Ces membres du conseil d’administration se réveillent, se rendent à une réunion chez Merck ou Pfizer, puis leur chauffeur les emmène à une réunion avec NBC pour décider du type de programmes que cette chaîne va diffuser.

Nous avons même rapporté des incidents au cours desquels des journalistes ont été interrompus par la chaîne pour avoir mentionné le lien à l’antenne. Dans un exemple clair de la façon dont les médias grand public sont redevables aux industries pharmaceutiques qui fabriquent et commercialisent ces médicaments, Sean Hannity de FOX News a été enregistré en 2018, coupant de façon flagrante un journaliste qui a osé mentionner l’association signalée de Nikolas Cruz avec des antidépresseurs.

Dans le reportage ci-dessous, Papantonio explique comment les milliards de dollars que les grandes entreprises pharmaceutiques donnent chaque année aux médias grand public sont utilisés pour les maintenir dans la soumission et la complicité en couvrant la ribambelle d’effets secondaires mortels de leurs produits.

Vidéo en Anglais : 

Comme nous pouvons le voir avec la censure actuelle et le contrôle de la narration à l’égard de ceux qui remettent en question la sécurité des vaccins COVID-19, les grandes entreprises pharmaceutiques exercent un contrôle massif sur les informations dont vous êtes autorisés à parler et à consommer. Une fois que l’on a fait un zoom arrière et que l’on a vu l’ensemble de la situation, il devient extrêmement évident pourquoi Facebook, Twitter, YouTube et le reste de Big Tech se sont donnés pour mission d’éliminer tout contenu qui remet en cause le «récit officiel».

Traduction : ExoPortail 


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé