www.zejournal.mobi
Lundi, 06 Déc. 2021

Des médecins allemands établissent un lien de causalité élevé entre vaccins anti-covid et décès de patients

Auteur : Lalaina Andriamparany | Editeur : Walt | Vendredi, 08 Oct. 2021 - 16h52

Outre les effets secondaires parfois graves, des cas de décès ont été répertoriés après une vaccination. Et, en Allemagne, il est possible de passer de la constatation de corrélations à l’établissement d’une causalité. La conférence de presse qui s’est tenue le 20 septembre 2021 avec le professeur Dr. Arne Burkhardt et le Professeur Dr. Walter Lang à Reutlingen fait grand bruit outre-Rhin. Lors de cette séance, ces deux scientifiques ont validé le rapport se focalisant sur les liens entre les décès et la vaccination anti-covid, appuyé par des autopsies et établi par l’un des médecins allemands les plus respectés, le Professeur Peter Schirmacher.

Décès en lien avec les injections selon les autopsies

À Heidelberg, le Prof. Dr. Peter Schirmacher a récemment mis en exergue une corrélation entre les vaccins contre le Covid-19 et 40% des décès qui sont apparus dans les 14 jours suivant la vaccination.

Lors des autopsies, les scientifiques ont pris l’option de mobiliser des matériels à la pointe de la nouvelle technologie pour arriver à établir un lien entre la vaccination et les décès de plusieurs vaccinés. Les résultats ont ainsi révélé que les injections engendrent une « crise de folie des lymphocytes (Lymphozyten-Amok) ». Pour se mettre dans le contexte, on rappellera que les lymphocytes forment une sous-catégorie de globules blancs qui sont responsables des réactions immunitaires.

Cette crise est essentiellement due à : une surproduction de lymphocytes ou hyperplasie, un déstockage des organes lymphatiques qui contribue à la réduction des facultés immunitaires externes, un réflexe immunitaire abusif capable d’engendrer des maladies auto-immunes et l’apparition inattendue de ganglions lymphatiques au niveau de quelques organes à l’instar des poumons, de l’utérus, des glandes salivaires …

Face à ces effets secondaires, force est de constater que cette conférence de presse a eu l’effet d’une bombe à retardement.

Des phénomènes jusqu’alors inconnus

Les autopsies ont également fait sortir les deux médecins légistes de leur zone de confort, surpris de découvrir pour la première fois de leur carrière de nouveaux profils de maladie.

Le Prof. Dr. Burkhard n’a pas manqué de déclarer que  « Parmi ce que je vous montre, il y a beaucoup de choses que j’ai vues pour la première fois. Je ne peux pas encore vous nommer certaines choses, car je cherche toujours des noms pour les désigner » et dans la même foulée, il ajoute « Des effets graves sont probablement diagnostiqués à tort comme des crises cardiaques par de nombreux pathologistes. On trouve des accumulations de lymphocytes partout ».

Dans Le Courrier des Stratèges, nous avons déjà évoqué le fait que l’Agence européenne du Médicament (EMA) a élargi la liste des effets secondaires des vaccins anti-covidLa HAS exprime même ses craintes sur le vaccin et son impact sur les défenses immunitaires.

Des maladies auto-immunes d’une grande rareté

Des autopsies découlent trois différentes maladies rares qui relèvent toutes du domaine de l’auto-immunité : la vasculite leucoclasmique de la peau, le syndrome de Sjögren ainsi que la maladie de Hashimoto.

En Allemagne, seuls 20 décès ont été reconnus comme étant provoqués par la vaccination. Toutefois, de janvier à juillet 2021, période correspondant au lancement de la campagne de vaccination, on compte 1230 décès post-vaccinaux déclarés. Selon certains spécialistes, seuls 10% de ces cas sont déclarés. Et si seulement 40% des décès post-vaccinaux, déclarés et non-déclarés, étaient réellement dûs aux vaccins anti-Covid, il faudrait constater plusieurs milliers de décès directement causés par le vaccin.


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé