www.zejournal.mobi
Jeudi, 09 Déc. 2021

Faire accepter l'inacceptable : Crise sanitaire et géo-ingénierie, mêmes « protocoles »

Auteur : Ciel Voilé | Editeur : Walt | Jeudi, 07 Oct. 2021 - 14h40

La crise sanitaire aura eu le mérite de mettre en lumière toutes les manœuvres utilisées par les « autorités » pour faire accepter l'inacceptable.

Pour la plandémie de Covid : nous faire croire que devenir le cobaye d'une expérimentation à l'échelle planétaire, qui provoque plus de dégâts que le virus qu'elle est censée combattre, sauverait l'humanité d'un grave danger.

Pour les aérosols de la gestion du rayonnement solaire : nous faire croire que polluer l'air que nous respirons et dévaster notre environnement et notre santé, nous priver de soleil, nous sauverait du réchauffement climatique qui menacerait gravement l'humanité.

Ces deux narrations servent les intérêts financiers et le contrôle de quelques uns. Des moyens colossaux sont mis en œuvre pour les faire accepter. Les moyens de pression utilisés pour faire disparaître toute opposition à la version officielle sont les mêmes. La réalité des faits si elle était connue du grand public, porterait atteinte à de juteux marchés planétaires qui tiennent en otages les nations.

D'où un minutieux travail de communication sur l'acceptation par le public. Exemple extrait d’EuTRACE, site financé par la commission européenne : « A l’aide de nos connaissances des impacts et des incertitudes, nous estimons les potentielles conséquences sociales de la géo-ingénierie. Nous portons une attention particulière aux sujets tels que l’acceptation sociale, l’opinion publique et la faisabilité des options politiques».

Comment supprimer l'opposition à la version officielle de la géo-ingénierie ?

Quelques exemples succincts pour illustrer la situation.

1 -Discrédit des opposants quelque soit leur degré d'expertise dans le domaine
Marvin Herndon
, un des seuls scientifiques de renom ayant étudié depuis 2015 la réalité de la géo-ingénierie en-cours, auteur de dizaines d'articles scientifiques revus par des pairs, voit régulièrement sa biographie « relookée » sur Wikipédia pour le diffamer et le censurer. En 2014, David Lim, professeur à l'université d'Exeter, anima des présentations sur la géo-ingénierie. Il a été menacé de poursuite en justice par son université. Le site internet qu'il avait créé naturalskies, pour y diffuser des informations a été supprimé. Depuis silence. Désirée Rover, journaliste médicale ayant témoigné au parlement européen sur la géo-ingénierie en avril 2013, a depuis plusieurs années était bannie de FaceBook.

2 -Corruption de la science pour propagande et profits
En 2007, le film d'Al Gore « Une vérité qui dérange » a sciemment créé un scénario catastrophe pour tromper les peuples à l'échelle planétaire. Le film a été condamné en Angleterre pour propagande politique, mais personne n'est au courant. Au moins 38 mensonges qu'il contient ont été rapportés à la justice, mais par manque de moyens financiers les juges n'ont pu faire expertiser que trois d'entre eux, qui confirmaient la fausseté des informations. Et pourtant depuis lors, 14 ans plus tard tout de même, l'ours polaire dérive toujours sur son morceau de glace... Al Gore n'était que le porte-parole de ce mouvement alarmiste porté par le GIEC et l'ONU. Greta Thunberg parmi d'autres reçus à Davos, lui emboîte le pas.

3 -Debunking ou fact checking bidons
Mike West, informaticien, sans diplôme en science, généreusement financé par les promoteurs de la géo-ingénierie, administre de longue date les sites contrailscience et metabunk. Depuis les débuts de la géo-ingénierie, les années 1990 aux Etats-Unis, il a « débunké » les articles alarmants de ceux qui observent le ciel. Mike West défend le mensonge que tous les officiels proclament : il n'y a pas de géo-ingénierie en cours, les longues traînées d'avion sont des traînées de condensation.

4 -Dissimulation ou non-diffusion d'informations publiques dérangeantes
Après des années de bataille judiciaire, Tim Ball, climatologue reconnu, auteur du livre « La corruption délibérée de la science du climat », a gagné contre Michael Mann et sa courbe en cross de hockey soutenue par le GIEC. Mutisme général des médias grand public sur un événement à contre-courant de la narration du GIEC. Le GIEC affirme que la gestion du rayonnement solaire, l'obscurcissement du ciel parmi quelques-unes des techniques de géo-ingénierie par dispersion d'aérosols dans l'atmosphère, ne sont pas déjà en-cours, malgré des observations dans le monde entier. Il prétend qu'il s'agirait de traînées de condensation des avions alors que les conditions d'humidité, d'altitude et de température ne sont pas réunies pour leur formation. Comme pour le covid, le but est de susciter la peur, peur du réchauffement climatique, lequel est directement provoqué par ces techniques de géo-ingénierie.Voire l'impact du discours de Greta Thunberg sur la jeunesse.

5 -Financements généreux des médias pour diffusion de version officielle
Philippe Verdier, responsable des services Météo de France Télévisions, a été congédié fin 2015, parce que ses propos et son livre "Climat investigation" dérangeaient. Il expliquait comment Climate Central, agence de communication, propose des bulletins météo prêts d'avance. Récemment une journaliste de Science et Vie expliquait le remplacement des journalistes par des « producteurs de contenus ». Comme en politique.

6 -Contrôle social, images subliminales, hypnose collective
Depuis l'apparition de longues traînées derrière les avions, tout est présenté au public notamment au jeune public, pour qu'il croit qu'un avion ne se déplace jamais sans traînée. Les studios télévisés sont « décorés » de ces représentations. Walt Disney s'y consacre aussi.

7 -Lanceurs d'alertes menacés
Ted Gunderson aux Etats-Unis est mort en 2011, à 83 ans d'un empoisonnement à l'arsenic, selon le témoignage de son médecin, après avoir dénoncé publiquement les chemtrails. En France, Claire Séverac est décédée fin 2016, à l'âge de 68 ans, après une série de conférences présentant son livre : « Chemtrails la guerre secrète contre les peuples ».

Films documentaires sur la géo-ingénierie en cours

Cette liste est accessible à la rubrique « films » de notre site Ciel voilé

2009 :
Bye Bye blue sky Partie 1 ( 59'12'') Patrick Pasin
Bye Bye blue sky Partie 2 (32'18'') Patrick Pasin

2010 : Aerosol crimes ( 43') Clifford Carnicom
2010 : What in the world are they spraying ? ( 1h37') Murphy

2012 : Why in the world are they spraying ? ( 1h12') Murphy

2013 : Shade Ambellas et Bermas ( trailer en anglais 3')

2014 : Chemtrails, la guerre secrète (1h17') Rosario Marciano

2017 : Vers un climat artificiel Jacqueline Roche ( trailer 13')

2017 : Frankenskies ( 1h21') Matt Landman

2021 : The dimming ( 1h56') Dane Wigington

Notre association a doublé en français en 2015 le film de Rosario Marciano

Chemtrails la guerre secrète, que nous proposons à ceux qui ne l'ont pas encore découvert :


- Source : Ciel Voilé

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé