www.zejournal.mobi
Lundi, 06 Déc. 2021

« C’est un putain de gosse » : Un responsable de Johnson & Johnson affirme que les enfants ne devraient pas recevoir le vaccin en raison de « répercussions inconnues » (Vidéo)

Auteur : Tyler Durden | Editeur : Walt | Mercredi, 29 Sept. 2021 - 15h54

Project Veritas a publié le troisième volet de sa série sur les initiés des vaccins – cette fois-ci, il s’agit d’enregistrer secrètement deux responsables de Johnson & Johnson affirmant que les enfants ne devraient pas recevoir le vaccin Covid-19.

« Les enfants ne devraient pas recevoir ce putain de vaccin [COVID] », a déclaré Brandon Schatt, responsable régional des affaires.

« C’est un enfant, il ne faut pas faire ça, vous savez ? C’est pas quelque chose qui est si inconnu en termes de répercussions sur la route, vous savez ? » 

Schadt a également laissé entendre que l’énorme poussée en faveur de la vaccination des enfants est une question d’argent, et non de sécurité publique.

« J&J, c’est comme si on mettait les pieds dans le tas de merde le plus odorant qui soit », a-t-il dit.

Un autre employé de J&J, le scientifique Justin Durrant, a explicitement déclaré : « Ne vous faites pas vacciner par Johnson & Johnson [COVID], je ne vous ai rien dit ».

Quant aux enfants, Durrant a déclaré : « Cela ne ferait pas une grande différence ».

Il a également commenté la campagne de pression visant à restreindre les privilèges sociaux des personnes non vaccinées.

« Les inconvénients [pour les non-vaccinés] sont tels qu’ils se disent : ‘Je pourrais aussi bien le faire [et prendre le vaccin COVID]’, vous voyez ce que je veux dire ? »

« C’est presque comme — vous êtes presque comme un citoyen de seconde zone si vous n’êtes pas vacciné… vous ne pouvez rien faire de ce qu’un citoyen normal peut faire« , a-t-il ajouté. « Si vous ne pouvez pas travailler, je pense que c’est une punition suffisante… La seule façon dont les gens agissent vraiment et se conforment est si cela affecte leurs poches, comme si vous travaillez pour une grande entreprise et que vous allez perdre votre emploi, je pense que vous serez le premier dans la file [pour prendre le vaccin COVID]… C’est ce que nous faisons ».

Regardez :

Plus via Project Veritas :

Justin Durrant, Scientifique de Johnson & Johnson : « Les inconvénients [pour les non-vaccinés] sont tels qu’ils se disent : ‘Je pourrais aussi bien le faire [et prendre le vaccin COVID]’, vous voyez ce que je veux dire ? Je ne peux pas sortir de l’état, je ne peux pas – ma grand-mère est au Canada et je ne peux pas lui rendre visite, vous voyez ce que je veux dire ? Vous ne pouvez pas aller en France si vous n’êtes pas vacciné – vous savez, vous devez continuer à faire des choses comme ça où vous êtes presque comme un citoyen de seconde zone si vous n’êtes pas vacciné, mais je sais que c’est horrible ».

Journaliste de Veritas : « Vous êtes presque quoi ? »

Durrant : « Un citoyen de seconde zone, qui ne peut rien faire de ce qu’un citoyen normal peut faire ».

Journaliste de Veritas : « Un citoyen de seconde zone ? »

Durrant : « Oui, comme un citoyen de première catégorie, comme ceux qui l’obtiennent, et ceux qui… alors vous ne pouvez rien faire ».

Journaliste de Veritas : « Alors comment on punit [les non-vaccinés] ? »

Durrant : « Je veux dire que si vous ne pouvez pas travailler, je pense que c’est une punition suffisante ».

Journaliste de Veritas : « Les gens quoi ? »

Durrant : « La seule façon dont les gens agissent vraiment et se conforment est si cela affecte leurs poches, comme si vous travaillez pour une grande entreprise et que vous êtes sur le point de perdre votre emploi, je pense que vous serez le premier à faire la queue [pour prendre le vaccin COVID] ».

Journaliste de Veritas : « D’accord, donc si vous travaillez pour une grande entreprise et que vous êtes sur le point de perdre votre emploi, vous serez le premier à faire la queue ? »

Durrant : « Ouais ».

Journaliste Veritas : « C’est tellement vrai. C’est intelligent, c’est ce qu’on doit faire ».

Durrant : « C’est ce qu’on fait ».

Durrant dit qu’il ne recommande pas de prendre le vaccin de sa propre entreprise. Il a demandé au journaliste de Veritas de garder cette information privée.

« Ne prenez pas le vaccin Johnson & Johnson [COVID], je ne vous ai rien dit », a-t-il dit.

M. Durrant et M. Brandon Schadt, responsable régional de J&J, ont tous deux déclaré que l’application du vaccin COVID sur les enfants ne ferait pas bouger les choses dans la lutte contre la pandémie.

« Cela ne ferait pas une grande différence » si les enfants ne sont pas vaccinés contre le COVID, a déclaré Durrant.

« C’est un enfant, on ne fait pas ça, vous savez ? Ce n’est pas quelque chose qui est si inconnu en termes de répercussions sur la route, vous savez ? », a dit Schadt.

« C’est un enfant, c’est un putain d’enfant, vous savez ? Ils ne devraient pas avoir à recevoir un putain de vaccin [COVID], vous savez ? »

Schadt a comparé l’efficacité du vaccin COVID de J&J à celle des autres compagnies pharmaceutiques.

« J&J, c’est comme si on mettait les pieds dans le tas de merde le plus puant qui soit », a-t-il dit.

Traduit par Anguille sous roche


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé