www.zejournal.mobi
Samedi, 20 Avr. 2024

La PDG de YouTube explique au sommet du Forum économique mondial comment la plateforme a intensifié ses efforts de censure

Auteur : Tom Parker | Editeur : Walt | Jeudi, 08 Avr. 2021 - 14h28

Susan Wojcicki a expliqué comment la plate-forme a utilisé de nouvelles politiques et de nouvelles machines pour censurer ses utilisateurs.

Lors d’une intervention au Global Technology Governance Summit 2021 du Forum économique mondial (WEF), Susan Wojcicki, PDG de YouTube, a expliqué comment la plateforme a augmenté le volume de vidéos qu’elle supprime et s’est engagée à réduire davantage le nombre total de vues sur les vidéos qui violent ses politiques.

Wojcicki a été interviewée par Nicholas Thompson, PDG de The Atlantic, et a discuté de la publication d’une nouvelle mesure que YouTube a récemment ajoutée à son rapport sur l’application des directives communautaires – le taux de visionnage violent (Violative View Rate – VVR).

Cette mesure estime le pourcentage de visionnages sur YouTube qui proviennent de contenus violant les règles et montre essentiellement la vitesse à laquelle YouTube censure les contenus. Un VVR faible indique que la plupart des contenus supprimés par YouTube sont retirés avant que les internautes n’aient la possibilité de les regarder.

YouTube indique que son VVR pour le quatrième trimestre 2020 était de 0,16-0,18 %, soit une réduction de 70 % par rapport au même trimestre en 2017.

Wojcicki a décrit la publication du VVR comme une « étape vraiment importante » et a affirmé que les gouvernements, la presse, les annonceurs et la communauté des créateurs avaient demandé cette métrique à de nombreuses reprises.

« Nous avons pu montrer à quel point nous sommes bons dans l’application de nos politiques », a ajouté Wojcicki. « Nous avons pu montrer que nous avons une très grande capacité à trouver ce contenu et montrer exactement quel était ce chiffre. Nous avons également pu montrer que nous étions en mesure de le réduire de manière significative au fil du temps ».

Elle poursuit en disant que cette réduction a été rendue possible par une « quantité incroyable de travail acharné » avec les machines, les améliorations des politiques et la création de nouvelles politiques qui ont permis de supprimer davantage de contenu.

« Je dirais que les machines sont bonnes », a déclaré Wojcicki. « Nous pouvons trouver du contenu dans tous les domaines. Mais, vous savez, quelque chose comme un discours de haine ou quelque chose qui a beaucoup de contexte serait quelque chose qui serait plus difficile à détecter du point de vue de la machine. Mais en fin de compte, nous avons pu affiner nos machines de manière à pouvoir trouver une grande partie de ce contenu ».

Wojcicki a noté que les machines signalent le contenu, qui est ensuite envoyé à des réviseurs humains qui décident si le contenu est violent et doit être retiré.

Vers la fin de l’entretien, M. Thompson a dit à Mme Wojcicki qu’il était « très intéressé » de savoir si YouTube peut abaisser son VVR à 0,1 %.

« Je pense que nous le ferons », a répondu Wojcicki. « Je veux dire, je dirai certainement que c’est un de mes objectifs, c’est que nous continuons à abaisser ce chiffre, et notre équipe continuera à y travailler, et la mesure est toujours le premier objectif ».

Thompson a ensuite continué à presser Wojcicki de s’engager à supprimer rapidement les vidéos.

« J’espère que vous ferez baisser ce nombre en devenant meilleur pour trouver les mauvaises vidéos et non pas en abaissant vos normes, ce qui serait une autre façon de faire baisser ce nombre », a-t-il dit.

« Non, non, non, non, en fait nous élevons nos standards », a insisté Wojcicki. « Je veux dire, c’est la chose à retenir, c’est que nous avons considérablement élevé notre norme. Je veux dire, regardez juste en 2020, nous avions 10 règlements différents sur le COVID, nous avions un certain nombre de règlements autour de l’intégrité civile, civique, électorale. Donc nous continuons à élever la barre et nous devons en fait nous assurer que notre application est encore meilleure alors que nous élevons la barre et c’est un défi ».

Après avoir récapitulé les politiques de censure que YouTube a introduites en 2020, Wojcicki a continué à énumérer les autres façons dont YouTube prévoit de réduire ce VVR.

« Nous sommes dotés de personnel maintenant. Nous avons les personnes, les politiques, la technologie en place, donc je vois vraiment l’opportunité pour nous de continuer à améliorer cela au fil du temps », a déclaré Wojcicki.

Les commentaires de Wojcicki sont le reflet de la censure massive qui s’est produite sur la plateforme en raison de ses politiques relatives au coronavirus et aux élections.

Plus de 800 000 vidéos ont été supprimées dans le cadre de sa politique de « désinformation sur le coronavirus », tandis que de nombreuses personnalités publiques, journalistes et organes de presse ont fait l’objet de sanctions après que YouTube les a accusés de diffuser de « fausses affirmations » sur l’élection présidentielle américaine de 2020.

Traduit par Anguille sous roche


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...