www.zejournal.mobi
Dimanche, 18 Avr. 2021

Covid et domination planétaire – Comment Bill Gates et ses amis milliardaires se sont assurés le soutien des médias (Vidéo)

Auteur : Pierre-Alain Depauw | Editeur : Walt | Vendredi, 19 Févr. 2021 - 14h42

Voici une nouvelle analyse rédigée par Robert Kennedy Jr :

Le Washington Post, propriété de Jeff Bezos, a  publié  un  article de l’Associated Press  applaudissant la censure de ceux qui critiquent les politiques de restrictions sanitaires imposées au nom de lutte contre la pandémie.

Le verrouillage au nom du Covid-19 a rapporté à Bezos 70 milliards de dollars depuis son début. Si vous êtes Bezos, un verrouillage permanent est une mine d’or.

Bill Gates, quant à lui,  gagné 20 milliards  de dollars grâce au  verrouillage. Sa stratégie a consisté à émasculer les médias indépendants – les sources les plus probables du genre de journalisme vigoureux qui pourrait autrement examiner son intérêt personnel dans les politiques qu’il a aidé à concevoir avec succès pour le reste d’entre nous.

Gates a utilisé des  millions de subventions pour transformer  The Guardian, en son bulletin personnel. Avec  250 millions de dollars, il s’est assuré l’absence de critiques de la part de médias comme la BBC, NBC, Al Jazeera, ProPublica, National Journal, Univision, Medium, le Financial Times, The Atlantic, le Texas Tribune, Gannett, Washington Monthly, Le Monde et le Centre de rapports d’enquête.

Gates a également fait d’importantes contributions à des organisations caritatives affiliées à des organes de presse, comme BBC Media Action et le New York Times, selon une enquête menée en août 2020 par Columbia Journalism Review. Il a également désarmé NPR et la télévision publique en les rendant dépendants de son soutien.

Gates est sans doute le plus grand fabricant de vaccins au monde. En tant que principal contributeur financier, Gates contrôle l’Organisation mondiale de la santé qui, selon les Affaires étrangères américaines, ne prend aucune décision significative sans consulter la Fondation Bill & Melinda Gates. Il exerce la même autorité dictatoriale sur une armée d’organismes quasi gouvernementaux : Path, GAVI CEPI, Unicef, etc.

Pendant ce temps, les  partenaires Big Pharma de Gates  utilisent leurs 9,6 milliards de dollars de dépenses publicitaires pour dicter une panique pandémique 24 heures sur 24 et obtenir un soutien aveugle à des vaccins hautement subventionnés, mal testés et qui n’empêchent  ni la transmission ni la mort.

Les émissions de télévision grand public, y compris CNN, ABC, NBC, CBS et Fox, ont mis à leur programme, en boucle, la terreur du  COVID, le salut par les vaccins et la honte obligatoire pour les dissidents, entrecoupés de publicités pharmaceutiques.

Ces médias ont transformé leurs talk-shows hebdomadaires en hagiographies pour les tournées satellites régulières de Gates.

Personne ne demande jamais à Gates ou à son mini-moi, Tony Fauci, pourquoi ils ont choisi de dépenser des  dizaines de milliards de dollars des contribuables pour des vaccins spéculatifs et zéro dollar pour enquêter sur les nombreux médicaments prêts à l’emploi et non brevetés qui ont démontré un succès extraordinaire dans les mains de médecins privés – des médicaments qui auraient pu mettre fin à la pandémie il y a un an.

Les médias, qui ont permis cette crise mondiale qui nous prend en otages, forment sans doute l’entreprise criminelle la plus conséquente de l’histoire de l’humanité. Comme l’a observé Rahm Emmanuel, «ne laissez jamais une bonne crise se perdre».

Gates et Fauci ont démontré qu’en contrôlant les médias, les milliardaires et leurs copains du gouvernement peuvent prolonger une crise pour toujours et accumuler une richesse et un pouvoir sans précédent sur l’humanité.


- Source : MPI

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé