www.zejournal.mobi
Lundi, 01 Mars 2021

Pfizer retarde de près d'un mois ses prochaines livraisons à l'UE, suite au décès d'au moins 23 norvégiens

Auteur : M. Bildermann | Editeur : Walt | Samedi, 16 Janv. 2021 - 07h46

Les livraisons du vaccin Pfizer à l'Union Européenne, mis officiellement en cause dans le décès d'au moins 23 norvégiens, sont retardées de trois à quatre semaines, selon le gouvernement allemand. Certaines livraisons sont maintenues mais fortement réduites.

En Norvège, 13 personnes sont mortes dès suite du vaccin et 10 de plus en ont très probablement été victimes. Cette hécatombe touche les plus fragiles et les plus de 80 ans.

En Norvège, plus de 4% des décès du covid sont imputables à Pfizer, un chiffre effrayant.

Ce dernier argue que ce retard est simplement dû à une volonté d'améliorer ses capacités de production. Il l'explique par des modifications de son processus de fabrication, qui nécessite de nouvelles autorisations réglementaires. Mais derrière cet argument très moyen, c'est le vaccin lui-même qui sera revu. Pour le labo, l'usine de stockage belge de Puurs qui est en travaux (rénovation) explique cela; une blague. On a en effet du mal à comprendre que Pfizer programme des travaux dans sa seule usine où le vaccin est produit, ce, en pleine pandémie, et au plus fort de la demande. A croire que leur coffre-fort, trop petit pour recueillir tant d'argent, doit en être changé.

Ce début de panique autour du Labo Pfizer gagne en ampleur. Premiers à réagir, les chinois, qui par l'intermédiaire de leurs scientifiques, demandent l'arrêt immédiat du traitement.

En France, on note officiellement 30 réactions allergiques bénignes, 6 réactions graves et 1 mort dans un EHPAD. Mais au regard de la Norvège, seul pays qui annonce la triste vérité, le pire est à venir.

Autre chiffre qui détonne: 17% des cas graves covid actuellement recensés en Israël sont des personnes qui ont reçu une injection du vaccin Pfizer...

***

Chine/Norvège: Les scientifiques chinois demandent l'interdiction du vaccin Pfizer suite aux 23 décès norvégiens

Des experts chinois appellent à la suspension du vaccin  à ARNm de Pfizer suite aux 13 morts attribués au vaccin en Norvège selon cet article du Global Times chinois.

Ce sont en réalité 23 décès qui sont directement imputés au vaccin Pfizer.

"Le nouveau vaccin à ARNm a été développé à la hâte et n'a jamais été utilisé à grande échelle pour la prévention des maladies infectieuses, et son innocuité n'a pas été confirmée pour une utilisation à grande échelle chez l'homme", a déclaré un immunologiste chinois. 

Encore une fois, la réactivité chinoise est impressionnante dans la lutte contre le covid, cette prise de parole du comité scientifique chinois devrait conduire sous peu à son interdiction dans le pays du Milieu.  

Alexander Doyle pour WikiStrike

Lire ici aussi


- Source : WikiStrike

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé