www.zejournal.mobi
Lundi, 08 Mars 2021

L’ONU condamne la prise d’assaut du Capitole et appelle à l’interdiction totale de toute personne en désaccord avec l’élite mondialiste

Auteur : Jade | Editeur : Walt | Lundi, 11 Janv. 2021 - 06h01

L’ONU a bien sûr condamné le patriotisme américain, encouragé le récit médiatique selon lequel les patriotes du Capitole se seraient livrés à la violence, et suggéré la nécessité d’une censure encore plus flagrante de quiconque oserait remettre en question l’élite au pouvoir.

Via Common Dreams :Le bureau des droits de l’homme des Nations Unies a suggéré que la violence de mercredi au Capitole américain provenait, au moins en partie, de l’incitation à la violence du président Donald Trump et des législateurs républicains et de la poursuite de la “déformation délibérée des faits” concernant le résultat de l’élection présidentielle de novembre.

La déclaration de Michelle Bachelet, Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, a été faite dans un contexte où les appels à la destitution de Donald Trump en vertu du 25e amendement se multiplient.

[…]

Bachelet a déclaré que la tentative de coup d’État ratée “a clairement démontré l’impact destructeur d’une distorsion soutenue et délibérée des faits, et de l’incitation à la violence et à la haine par les dirigeants politiques”. Des allégations de fraude électorale ont été invoquées pour tenter de porter atteinte au droit à la participation politique”.

Elle a en outre appelé tous les législateurs et Trump “à désavouer les récits faux et dangereux” et à dire à leurs partisans de le faire également.

Attirant l’attention sur le fait que la foule pro-Trump a pris pour cible les journalistes couvrant l’attaque du Capitole, Bachelet a déclaré : “Nous notons avec consternation les graves menaces et les destructions de biens auxquelles les professionnels des médias ont été confrontés hier”.

Oui, les vraies victimes sont les journalistes.

Imaginez les Nations unies qui se manifestent et déclarent que les personnes les plus importantes, qui ont besoin de la protection des autorités, sont les médias d’élite de l’establishment, totalement contrôlés et cloisonnés. C’est cela la démocratie. C’est ce que le mot signifie. Il signifie que l’élite, la classe dirigeante, contrôle vos pensées par le biais des médias.

C’est le système de gouvernement le plus corrompu que l’on puisse imaginer dans l’univers tout entier. Aucune monarchie ou dictature n’est capable de ce genre d’abus.

Voilà la raison : vous leur donnez le droit d’abuser de vous. Vous allez voter et vous dites : “Je donne à cette personne la permission de me dominer et de me faire tout ce qu’elle veut, y compris m’enfermer chez moi, prendre mes enfants et faire dieu seul sait quoi d’autre avec et faire des choses malsaines tout en m’insultant avec arrogance”.

En outre, vous pouvez dire que vous n’avez pas voté pour que votre pays soit livré aux pays étrangers, ou aux Nations unies, ou quoi que ce soit d’autre – mais vous l’avez fait. Vous avez voté pour accorder l’autorité aux personnes qui ont pris ces décisions en votre nom.

Vous avez voté pour tout cela, vous payez maintenant les pots cassés.

Cette mentalité du type “au moins, ils ne sont pas aussi mauvais que les socialistes/démocrates” doit cesser. Pensez-y : ces gens sont aussi mauvais que les démocrates l’étaient il y a quelques années. Bill Clinton était plus conservateur que n’importe quel membre républicain du Sénat, à l’exception de Josh Hawley.

Dans les années 1990, les gens auraient considéré des gens comme Mitt Romney et Lindsey Graham comme des communistes purs et durs.

Et les américains ont voté pour cela.

A quoi ça sert de voter ? Tout ce qui nous arrive en est la conséquence, Macron, Castex, Véran. Nous devons refuser de consentir à ce système d’abus.


- Source : Aube Digitale

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé