www.zejournal.mobi
Samedi, 23 Janv. 2021

Le médecin en chef de Moderna avertit que le vaccin n'empêchera pas la transmission du virus

Auteur : Sarah Al-Arshani | Editeur : Walt | Mercredi, 25 Nov. 2020 - 08h27

Et l'europe vient d'acheter 2 milliards de doses de différents vaccins à ARNm.

La technicienne de laboratoire Sendy Puerto traite les échantillons de sang des participants aux essais cliniques du vaccin contre le coronavirus de Moderna, le 2 septembre 2020 à Miami, en FMloride. © Taimy Alvarez/AP

Le médecin en chef de Moderna, Tal Zaks, a déclaré sur HBO que le public ne devrait pas "sur-interpréter" les résultats des essais de vaccins et supposer que la vie pourrait revenir à la normale après la vaccination. Tal Zaks a averti que les résultats des essais montrent que le vaccin peut empêcher une personne de tomber malade ou "gravement malade" du Covid-19. Cependant, les résultats ne montrent pas que le vaccin empêche la transmission du virus.

"Ils ne montrent pas qu'ils vous empêchent de porter ce virus de façon transitoire et d'infecter d'autres personnes", a déclaré Tal Zaks. "Lorsque nous commencerons à déployer ce vaccin, nous n'aurons pas suffisamment de données concrètes pour prouver qu'il réduit la transmission". Bien qu'il pense, sur la base des données scientifiques, qu'il est probable que le vaccin empêche la transmission, il n'y a toujours pas de preuve solide de cela.

"Je pense qu'il est important que nous ne modifions pas les comportements uniquement sur la base de la vaccination", a-t-il déclaré. Le vaccin contre le Covid-19 de Moderna est l'un des trois vaccins qui ont montré leur efficacité lors des essais. La société a déclaré que son vaccin est efficace à 94,5% pour protéger les gens contre Covid-19.

Moncef Slaoui, le chef de l'Opération Warp Speed, le programme de la Maison Blanche pour développer et administrer le vaccin, a déclaré dimanche que la société demandera à la Food and Drug Administration (FDA) une autorisation d'utilisation d'urgence pour son vaccin contre le Covid-19 avant la fin du mois de novembre.

Pfizer, qui a développé un autre vaccin, a demandé vendredi une autorisation d'urgence à la FDA. Lundi, AstraZeneca et l'Université d'Oxford ont également indiqué que leur vaccin était efficace contre le Covid-19.

***

Hystérie vaccinale! L'UE a pré-commandé pour quasiment 2 MILLIARDS de doses de vaccins contre le COVID

L'UE a annoncé la signature d'un contrat avec le laboratoire américain Moderna pour l'achat de 160 millions de doses de vaccin contre le Covid-19. Il s'agit du sixième contrat de ce type signé par l'UE dans cette crise sanitaire.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a annoncé le 24 novembre 2020 la signature d'un contrat avec la société américaine Moderna pour fournir jusqu'à 160 millions de doses de vaccin contre le Covid-19, le sixième conclu par l'UE avec un laboratoire pharmaceutique.

«Je suis heureuse d'annoncer que nous approuverons demain un nouveau contrat pour sécuriser un autre vaccin contre le Covid-19 dans notre portefeuille», a déclaré Ursula von der Leyen, lors d'un point presse, évoquant aussi un septième contrat de vaccins à venir, sans plus de précision.

Avant cette annonce, la Commission européenne avait déjà signé cinq contrats pour précommander des vaccins : avec le suédo-britannique AstraZeneca et l'américain Johnson & Johnson (jusqu'à 400 millions de doses auprès de chacun), le duo franco-britannique Sanofi-GSK (jusqu'à 300 millions de doses), le duo américano-germanique Pfizer-BioNTech (jusqu'à 300 millions de doses) et enfin avec l'allemand CureVac (jusqu'à 405 millions de doses).

«Nous sommes en train de constituer l'un des portefeuilles de vaccins contre le Covid-19 les plus complets au monde», a affirmé Ursula von der Leyen. «Il fournira aux Européens un accès aux vaccins les plus prometteurs en cours de développement.» Ces livraisons n'interviendront toutefois que quand ces vaccins auront prouvé qu'ils sont sûrs et efficaces, selon la présidente.

La distribution de tout vaccin sera notamment suspendue au feu vert du régulateur, l'Agence européenne des médicaments (EMA). L'UE a jusqu'ici évoqué «début 2021» pour la disponibilité des premières doses.

Source: RT

Fawkes: Vous vous demandez pourquoi l'UE compte acheter autant de doses?

"Le contrat envisagé « permettrait à tous les États membres de l'UE d'acheter le vaccin et également de faire des dons à des pays à revenu faible ou moyen ou de le retransférer vers des pays européens », est-il souligné."

Par ailleurs, chacun de ses vaccins fonctionne avec un rappel environ 1 mois après la première dose (28 jours pour la plupart, 21 jours pour Sanofi, 57 pour J&J).

 


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé