www.zejournal.mobi
Lundi, 19 Oct. 2020

La France connaît une flambée de la pauvreté

Auteur : Pierre Duval | Editeur : Walt | Jeudi, 01 Oct. 2020 - 08h00

Le Secours populaire vient de publier une étude (Baromètre Ipsos / SPF) sur la situation de la pauvreté en France. Il y a le Covid-19 et maintenant la crise sanitaire qui «a plongé dans la précarité des millions de personnes, du jour au lendemain».

En France, la 2e puissance économique en Europe, de plus en plus de personnes ne peuvent pas s'acheter à manger. Pire encore, la pauvreté dans la patrie des droits de l'homme est comme institutionnalisée alors que Genève vient, à titre d'exemple, de voter l'instauration d'un Smic à 4 000 euros pour, comme le relate les Echos lutter contre la pauvreté et la précarité.

L'étude informe que la France va avoir 900 000 chômeurs supplémentaires en 2020. La situation actuelle est inédite au point de correspondre à une situation connue en raison de la guerre. «Le baromètre enregistre ainsi un recul rare en temps de paix», indique l'organisation humanitaire et précise qu' «un Français sur trois a subi une perte de revenus depuis le confinement, même si les dispositifs d’activité partielle et d’arrêts de travail pour garde d’enfants ont servi d’amortisseurs». Les forces vives du pays, c'est à dire «les actifs sont les plus exposés et y compris les étudiants contraints de travailler» car «plusieurs mois après le déconfinement, 43 % disent avoir perdu une partie de leurs revenus» et «16 % des répondants enregistrent même une perte qu’ils qualifient d’ ''importante''». Et les personnes les plus pauvres sont encore les plus touchées: «C’est le cas d’un tiers des ouvriers et de près d’un quart des personnes au bas de l’échelle des revenus (moins de 1 200 euros nets par mois)».

Un tiers des Français, pour reprendre les mots de la publication «n’arrive chaque mois qu’à boucler péniblement son budget, même si près de la moitié des Français – plutôt des hommes, cadres et Franciliens – a mis de l’argent de côté, notamment grâce à une réduction de leur consommation». On apprend que «18% sont systématiquement à découvert», «38 % ont déjà connu la pauvreté, un niveau en hausse de 1 point par rapport à 2019». La vie sociale de cette population ne tient qu’à un fil, et ses membres sont toujours plus nombreux. Le Secours populaire indique que «les 1 219 euros du Smic, pour un temps plein mensualisé, ne permettent plus d’échapper à la pauvreté. Ils [les Français] considèrent qu’une personne seule est pauvre si son revenu est inférieur à 1 228 euros net», en précisant que «ce seuil subjectif de pauvreté, exprimé par les personnes interrogées chaque année, vient non seulement de dépasser le Smic mais creuse désormais un écart de 165 euros au-dessus du seuil officiel de pauvreté (défini par l’Insee à 60 % du revenu médian)». 

«57 % de la population n’est pas partie cet été en vacances, dont 26 % par faute de moyens». L'ajustement du budget repose largement sur le non départ en vacances et sur la nourriture. Le précédent Baromètre Ipsos / SPF avait déjà montré «une dégradation sans précédent» des conditions de vie des plus précaires en 2019. Le rapport explique que «les privations alimentaires augmentent par rapport à 2018», qu' «elles sont d’abord qualitatives» car «29 % se limitent tous les jours sur les fruits et légumes frais et pour 23 % le prix des aliments sains sont tels qu’ils ne peuvent pas en consommer à chaque repas (+2 points par rapport à 2018)». «En bas de l’échelle des revenus, ces chiffres atteignent respectivement 61 % (+8 points / 2018) et 57 %», précise les humanitaires. 

Depuis 2007, la crainte de basculer dans la précarité est en constante augmentation. 57 % des Français ont craint de basculer dans la précarité, à un moment de leur vie. En outre, «près d’un quart des Français (23 %) ne possède ni ordinateur personnel ni tablette, et un sur cinq ne dispose pas d’abonnement internet, selon l’Insee».


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...