www.zejournal.mobi
Samedi, 24 Oct. 2020

Idlib : Assad rase les bases US/OTAN

Auteur : Pars Today (Iran) | Editeur : Walt | Mardi, 22 Sept. 2020 - 08h05

Depuis 48 heures, les MiG-29 syriens ne lâchent pas la pression : des dizaines de QG des terroristes à la solde d’Ankara sont rasés dans le sud d’Idlib sur fond de ce qui ressemble fort à un début de retrait turc du Nord syrien.

Les avions militaires syriens ont frappé la périphérie ouest de la ville d’Idlib et des tirs d’artillerie lourde qui ont également visé la région montagneuse de Jabal al-Zawiya. 30 raids lancés par des avions ayant décollé de la base aérienne russe dans la province côtière occidentale de Lattaquié, ont ciblé la région de Horsh et la ville d’Arab Said, à l’ouest d’Idlib. Et puis il y a eu l’œuvre de la Résistance lorsque des drones sont venus frapper deux villes occupées de la plaine du Sahel al-Ghab, à l’ouest de la province de Hama. À ce rythme, il est fort possible que les frappes s’étendent plus à l’est par où les Américains continuent à envoyer forces et munitions.

L’agence de presse officielle syrienne SANA a rapporté dimanche l’arrivée de 60 véhicules militaires américains d’Irak sur le territoire syrien qui doivent être déployés dans les bases illégales des occupants américains dans le nord-est du pays.

Des sources locales dans la région d’al-Jawadiya dans la banlieue de Hassaké ont rapporté que les troupes américaines ont transféré dans la nuit de dimanche à lundi 60 véhicules militaires en Syrie via le passage illégal d’al-Waleed en Irak.

Quarante véhicules ont été installés dans les bases américaines à Hassaké et les vingt autres dans l’aéroport de Kharab al-Jeer, dans la banlieue nord de la ville.

Selon le rapport de SANA, les forces américaines pénètrent constamment à Hassaké avec des convois de matériel militaire, logistique et d’armes via des passages illégaux. Elles viennent au renfort des troupes déployées illégalement dans l’ancienne province de Djézireh dans le but de piller le pétrole et les ressources de la Syrie, avec l’aide des Forces démocratiques syriennes (FDS) et d’autres groupes terroristes.

Hier encore, les forces américaines ont transféré un convoi de 30 camions-citernes vers l’Irak via le point de passage d’al-Waleed dans la région d’Al-Arabiya, sur le rif est de Hassaké.

Les camions-citernes comprenaient le pétrole des champs situés dans la région occupée de Djézireh.

Les forces américaines et leurs acolytes ont pris le contrôle de la plupart des champs pétrolifères de Djézireh dans les provinces de Hassaké et de Deir ez-Zor.

Le gouvernement de Damas s’évertue à expulser les forces d’occupation américaines et leurs mercenaires terroristes qui n’ont pas d’autre visée que de faire main basse sur les puits de pétrole.

Le président américain Donald Trump a annoncé plusieurs fois que l’armée américaine n’était restée en Syrie que pour s’emparer des gisements pétroliers. Washington a récemment conclu un accord pétrolier avec les FDS afin d’assurer les frais du déploiement de ses forces en Syrie.


- Source : Pars Today (Iran)

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...