www.zejournal.mobi
Samedi, 19 Sept. 2020

Gaza: Nouveaux raids israéliens, arrêt de l’import de carburant et réduction de la zone de pêche. « Notre patience n’est pas infinie », prévient la Résistance

Auteur : Al Manar (Liban) | Editeur : Walt | Jeudi, 13 Août 2020 - 14h45

L’armée d’occupation israélienne a annoncé jeudi matin de nouveaux bombardements contre des positions du Hamas dans la bande de Gaza, sous prétexte de riposte à des lancers de ballons incendiaires depuis l’enclave palestinienne vers les colonies de l’occupation.

‘Israël’ a également fermé depuis mardi le poste de Kerem Shalom, où entrent les marchandises à Gaza, langue de terre peuplée de deux millions d’habitants dont plus de la moitié vivent sous le seuil de pauvreté en raison d’un blocus israélien drastique, selon la Banque Mondiale.

Dans un premier temps, le carburant et l’aide humanitaire essentielle avaient fait l’objet d’une exception, mais ce jeudi 13 aout, le ministère israélien de la guerre a annoncé « arrêter l’import de carburant dans la bande de Gaza » en raison de « l’envoi continu de ballons incendiaires » depuis l’enclave.

Mercredi soir, l’entité sioniste qui maintient un blocus sur Gaza depuis plus d’une décennie, a aussi annoncé une réduction « immédiate » de la zone de pêche en Méditerranée pour les Gazaouis, de quinze à huit milles nautiques, avant d’annoncer de nouvelles frappes tôt jeudi matin.

« Les avions de combats et des tanks ont frappé un certain nombre de cibles militaires du Hamas dans la bande de Gaza », a indiqué l’armée d’occupation israélienne dans un bref communiqué.

Dans la bande de Gaza, une source sécuritaire palestinienne a confirmé ces frappes israéliennes qui ont « endommagé » des « sites » du Hamas et des « résidences » mais « sans faire de blessés ».

« Après une des frappes aériennes contre Gaza, un hélicoptère israélien a accidentellement tiré une roquette sur la colonie d’Eshkol », a confirmé Nir Defuri, correspondant militaire de la chaîne 12 israélienne.

Selon des analystes palestiniens, les tirs depuis Gaza visent souvent à faire pression sur l’entité sioniste pour qu’il allège son blocus contre l’enclave.

Lundi, la Résistance palestinienne avait procédé au tir de 5 à 7 missiles afin d’en tester la précision et l’efficacité de ses engins dans le cadre d’une bataille maritime contre l’occupation, une bataille dont n’échappera les sites gaziers d’Israël.

Bien qu’ils aient été tirés en direction de la mer, les missiles étaient porteurs d’un message à l’adresse du régime israélien qui reste à jamais la principale cible de la Résistance palestinienne : « Nous sommes là et ces missiles vont tôt ou tard exploser chez vous ».

Mercredi 12 aout, le Hamas et le Jihad islamique ont mis en garde l’entité sioniste contre son aventurisme et ses attaques visant Gaza laissant entendre que leur patience n’est pas infinie: « Les agressions israéliennes entraîneraient des conséquences imprévisibles et des surprises qui iraient au-delà de notre puissance balistique ».

Sources: AFP + PressTV


- Source : Al Manar (Liban)

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...