www.zejournal.mobi
Lundi, 28 Sept. 2020

« Il faut refuser ces vaccins contre le COVID-19 ! » affirme le Dr Pierre Cave

Auteur : Dr Pierre Cave | Editeur : Walt | Lundi, 10 Août 2020 - 07h32

Tribune du Dr Pierre Cave pour le site Nexus.fr, radiologue, ancien interne et chef de clinique de Marseille qui affirme que “le vaccin est plus dangereux que la maladie” et qu’il est nécessaire de le “refuser” au nom de “l’intérêt général”.

“Plusieurs laboratoires privés (= à but lucratif) annoncent triomphalement qu’ils ont réussi à mettre au point un vaccin contre le COVID. Et de nombreux médias se font complaisamment l’écho de ces annonces en n’hésitant pas à parler de victoire définitive sur la maladie.

Ma réaction vis-à-vis de ces annonces est une MÉFIANCE ABSOLUE.

Pour plusieurs raisons :

1) L’épidémie est terminée (en France), je ne cesse de le répéter depuis plusieurs semaines, et toutes les publications scientifiques confirment cette constatation (encore une fois, cela ne veut pas dire que la maladie a disparu). Donc la question qui devrait logiquement être posée est : « quelle est la nécessité de vacciner s’il n’y a plus d’épidémie ? »
Simple bon sens !

2) Plus grave : les vaccins annoncés par les laboratoires ont été élaborés en quelques semaines, avec un IMPÉRATIF COMMERCIAL DE RENTABILITÉ immédiate. Alors que normalement il faut des mois, voire des années pour mettre au point un vaccin, du moins si on respecte les critères scientifiques de sécurité sanitaire. Or, précisément dans le cas présent aucun de ces critères n’a été respecté. Eh oui ! il fallait faire vite… être le premier sur le marché…. avec des milliards de bénéfices à la clé !

Donc on peut affirmer avec certitude que ces pseudo vaccins ne présentent AUCUNE GARANTIE d’efficacité, et pire, ON NE SAIT RIEN DES EFFETS SECONDAIRES de ces produits. Ni à court, ni encore moins à moyen ou à long terme.

La course forcenée au profit est incompatible avec les contraintes de la recherche scientifique.

Et ne parlons pas de morale ni d’éthique !!!

3) Encore plus grave, le plus grave peut-être, et que l’industrie pharmaceutique se garde bien de souligner, c’est que les vaccins sont CONTRE-INDIQUÉS chez les sujets qui ont été contaminés ( = phénomène d’interférence virale et d’amplification virale). Il s’avère qu’un grand nombre de personnes ont été contaminées par le coronavirus sans avoir des signes apparents de la maladie. Ce sont les “porteurs sains”. En effet il faut se souvenir que ce virus est peu dangereux mais très contagieux. Donc en vaccinant à l’aveugle la population dans un tel cas de figure, on mettrait en danger toutes ces personnes qui ont été contaminées sans le savoir.

En d’autres termes le vaccin est plus dangereux que la maladie.

En conclusion ces pseudo vaccins sont à la fois INUTILES et DANGEREUX.

J’espère que le gouvernement français ne commettra pas une nouvelle erreur en recommandant cette vaccination ou en la rendant obligatoire.

En toute logique, devant le manque flagrant de garanties sanitaires présentées par ces vaccins, le gouvernement devrait même REFUSER L’AMM (autorisation de mise sur le marché). Pour ma part (quitte à être sanctionné), à titre individuel mais en tant que médecin, je n’hésite pas à anticiper les décisions du gouvernement : IL FAUT non seulement REFUSER CES VACCINS, mais dénoncer et condamner la démarche purement mercantile et le cynisme abject qui ont guidé leur production.
Précision très importante (au risque de décevoir le courant obscurantiste) : habituellement, je ne suis pas un adversaire des vaccins, bien au contraire !

Je suis carrément un ardent défenseur des vaccins classiques DT-Polio, BCG, variole etc qui ont sauvé des millions de vies humaines, et qui ont même permis l’éradication de certaines maladies, précisément la variole et la poliomyélite. Mais dans le cas présent, la seule lecture des FAITS, qui sont de notoriété publique, mène irréfutablement à la même conclusion que moi. REJET et CONDAMNATION. Dans l’intérêt général”.

L'auteur de la tribune, Pierre Cave, est radiologue, ancien interne et chef de clinique de Marseille. Il exerce aujourd’hui dans différents hôpitaux  (notamment à Bastia et à Basse-Terre) après 30 ans en clinique à la Réunion. Il a une bonne expérience de l’humanitaire à Madagascar.

NdR: BILLET D’HUMEUR : « Le vaccin est plus dangereux que la maladie ! Quitte à être sanctionné, je n’hésite pas à anticiper les décisions du gouvernement : IL FAUT non seulement REFUSER CES VACCINS, mais dénoncer et condamner la démarche purement mercantile et le cynisme abject qui ont guidé leur production. Je ne suis pas un adversaire des vaccins en général, bien au contraire ! Mais dans le cas présent, la seule lecture des FAITS, qui sont de notoriété publique, mène irréfutablement à la même conclusion que moi. Rejet et condamnation. Dans l’intérêt général ».


- Source : Nexus

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...