www.zejournal.mobi
Lundi, 28 Sept. 2020

De «ça ne sert à rien» à «obligatoire»: le revirement du gouvernement sur le port du masque provoque un tollé

Auteur : Irina Tarassova | Editeur : Walt | Mercredi, 05 Août 2020 - 07h27

Lille, Nice, la Mayenne… La liste des zones ayant décidé d’imposer le masque dans les endroits fréquentés s’allonge. Les réactions à cette décision sont loin d’être enthousiastes compte tenu du fait qu’en mars dernier le gouvernement affirmait que le masque dans la rue ne servait à rien.

En se rendant ce 3 août à Lille, Jean Castex a rappelé que les préfets pouvaient désormais, en lien avec les autorités sanitaires et les élus, imposer le port du masque dans les endroits très fréquentés où la distanciation sociale est impossible. C’est pour cette raison que dans la métropole de Lille des zones ont été sélectionnées par les maires et la préfecture. Depuis lundi, des panneaux indiquent avec un logo cette obligation à l’entrée des rues concernées.

Même situation en Mayenne, où la préfecture a imposé le port du masque dans ses 69 communes. Il est également obligatoire dans une grande partie du centre-ville de Nice. Le maire Christian Estrosi a publié un arrêté municipal en ce sens. L’amende en cas de non-port s’élève à 35 euros.

À Saint-Genis-Laval, une commune située dans la métropole de Lyon, l’arrêté municipal imposant le port du masque dans l’enceinte des marchés Saint-Genois est prolongé jusqu’à nouvel ordre.

«Ça ne sert à rien»

Le port obligatoire ne fait toutefois pas consensus: en mars dernier, la Direction de la santé publique affirmait en effet «l’inutilité de porter un masque pour se protéger du coronavirus, puisqu’il s’agit là d’un faux sentiment de sécurité».

C’est Jérôme Salomon qui à l’époque avait lancé que le port du masque était «totalement inutile dans la rue».

Ou encore Édouard Philippe et Agnès Buzyn qui avaient dit que le port du masque dans la rue, «ça ne sert à rien»

Débats sur le Net

Mais depuis le vent a tourné, ce qui n’a pas laissé les internautes indifférents.

À coté de ceux qui soutiennent l’initiative gouvernementale en affirmant que le confort de chacun est moins important que de sauver des vies, d’autres y voient une manoeuvre politique ou économique.

Certains ont eu hâte de rappeler les propos de Olivier Véran qui disait que les masques ne servaient à rien.

Et d’autres se moquent de l’inutilité de cet équipement de protection:

En outre, une pétition contre le port obligatoire du masque dans les lieux publics circule sur le Web en récoltant des dizaines de milliers de signatures.


- Source : Sputnik (Russie)

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...