www.zejournal.mobi
Mardi, 14 Juill. 2020

Sibeth Ndiaye provoque un tollé au Sénat, Les Républicains quittent l’hémicycle

Auteur : RT (Russie) | Editeur : Walt | Vendredi, 05 Juin 2020 - 08h33

Les sénateurs LR ont quitté l’hémicycle, lors de la séance de questions au gouvernement, pour protester contre une réponse jugée « sotte et blessante » de Sibeth Ndiaye à une requête portant sur les visites ministérielles.

Les sénateurs du parti Les Républicains (LR) ont été vexés, le 3 juin, par une réponse de la porte-parole controversée du gouvernement Sibeth Ndiaye lors des traditionnelles questions au gouvernement. Au point qu’ils ont décidé de quitter la séance, un moment relativement rare au Sénat.

« Si nous ne représentons rien, si nous sommes des invisibles […] alors nous n’avions pas besoin de rester à entendre des réponses qui sont franchement sottes et blessantes pour la conception républicaine que nous avons », a déclaré à la presse le chef de file des sénateurs LR Bruno Retailleau pour expliquer la manifestation d’humeur de son groupe.

Les raisons de leur colère ? Plus tôt dans la journée, le sénateur LR du Loiret Hugues Saury a interpellé le gouvernement sur les modalités d’organisation des visites ministérielles, lors desquelles les sénateurs et élus d’autres partis que La République en marche (LREM) « sont devenus personae non gratae », selon lui, des raisons sanitaires étant invoquées. Il s’est ainsi étonné de voir que « très majoritairement, les circonscriptions concernées par ces visites ministérielles, soient celles détenues par les députés LREM ou de votre majorité ».

« Mon collègue du Doubs a même été congédié par le préfet d’une manifestation patriotique […] Pensez-vous, madame la ministre, qu’il est légitime de privilégier les députés, la plupart du temps de votre majorité, jusqu’à décider qu’à eux seuls ils représentent toutes les sensibilités ? », a-t-il ajouté.

« Au fond, depuis le 11 mai, c’est l’intelligence collective qui doit dominer », a répondu la porte-parole du gouvernement, sous la bronca des élus LR.

« L’application stricte des mesures barrières et des gestes barrières doit être notre priorité pour que ces déplacements ministériels puissent se dérouler dans de bonnes conditions », a-t-elle développé, ajoutant qu’elle « conçoit qu’il soit parfois difficile de comprendre ces situations, qu’il puisse y avoir de la frustration, de l’incompréhension ».

Elle a également appelé à n’« y voir absolument aucune malice politique ni aucun privilège ».

« C’est profondément choquant, je n’ai jamais entendu une réponse d’une telle légèreté, ici au Sénat », a réagi Bruno Retailleau après avoir quitté l’hémicycle.

Dans un tweet, le groupe LR du Sénat a fustigé la réponse de Sibeth Ndiaye qui « expliquait à Hugues Saury que les gestes barrières justifiaient la privatisation des moyens de l’Etat au profit d’un seul parti lors des visites ministérielles ». « La crise sanitaire a bon dos », ajoute le tweet.

Offusqué, le sénateur LR du Val-de-Marne, Christian Cambon a d’ailleurs expliqué à la chaîne Public Sénat que son collègue « Jacques Grosperrin est en mesure de montrer une photo où un préfet en uniforme le chasse d’une manifestation mémorielle ».

Le chef de file des sénateurs PS Patrick Kanner a fait savoir à l’AFP que son groupe aurait lui aussi quitté l’hémicycle en signe de protestation, si la question suivante n’avait pas été posée par une sénatrice socialiste. Il a fustigé « une réponse indigne » de la porte-parole, et « une culture du prince ».

 


- Source : RT (Russie)

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...