www.zejournal.mobi
Dimanche, 31 Mai 2020

L’armée irakienne annonce le retrait des forces françaises d’Irak

Auteur : | Editeur : Walt | Vendredi, 27 Mars 2020 - 08h11

Les forces françaises se sont retirées d’Irak, a déclaré le porte-parole des forces armées irakiennes le général de division Abdel Karim Khalaf ce mercredi 25 mars.

« Les forces françaises ont quitté l’Irak après l’évacuation de la base aérienne par la Coalition internationale, en fonction des accords conclus avec le gouvernement irakien », a-t-il précisé, lors d’un entretien avec l’agence d’information irakienne.

Cette information n’a pas été confirmée de source française officielle.

Khalaf a signalé que les forces irakiennes ont pris en charge la base al-Qaëm à la frontière avec la Syrie après le retrait des forces internationales.

À noter que le mardi 24 mars, l’armée tchèque avait elle aussi fait part de sa volonté d’évacuer ses 30 soldats présents en Irak, pour des raisons sécuritaires et par crainte de la propagation du coronavirus.

Ce retrait intervient aussi sur fond de tensions sécuritaires en Irak, exacerbées par l’assassinat dans un raid américain du numéro deux du Hachd al-Chaabi, les forces de mobilisation populaires qui ont combattu Daech avec l’aide de l’Iran, au côté du chef de l’unité al-Qods des Gardiens de la révolution, le général Qassem Soleimani.

Depuis, le Parlement et le gouvernement pour les affaires courantes ont demandé aux forces de la coalition de se retirer de leur pays.

Mais ces demandes ont été confrontées au refus des États-Unis et de la France.

En janvier, Paris a fait part qu’elle n’avait pas l‘intention de retirer ses 200 militaires d’Irak, dont 160 sont affectés à la formation de l’armée irakienne. Elle a au contraire renforcé le niveau de protection de ses soldats pour assurer leur sécurité.

Face à ce refus, plusieurs factions irakiennes ont menacé de lancer les opérations de résistance contre ces troupes et plusieurs bases ont été prises pour cible par des roquettes, causant parfois des tués et des blessés dans les rangs des soldats de la Coalition.

C’est alors que les forces de la Coalition ont retiré leurs troupes de la base d’al-Qaëm.

Des sources médiatiques ont indiqué que les États-Unis ont fait part de leur intention de retirer leurs forces de la base al-Kayyarat située dans la province de Ninive au sud de Mossoul dans le cadre d’un redéploiement de leurs forces.

Ils ont déjà retiré leurs soldats des tours de contrôle situées aux abords de la base al-Habaniyat dans la province d’al-Anbar.

Depuis le jeudi 19 mars, ils ont retiré leurs troupes de la base Phosphate située dans la localité frontalière d’al-Qaëm et ont livré la base à la brigade 32 du huitième bataillon de l’armée irakienne


- Source : Al Manar (Liban)

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...