www.zejournal.mobi
Mercredi, 01 Avr. 2020

Volker admet publiquement l’hypocrisie de Zelensky concernant les accords de Minsk

Auteur : Christelle Néant | Editeur : Walt | Vendredi, 21 Févr. 2020 - 14h43

L’ancien représentant spécial américain pour l’Ukraine, Kurt Volker, a admis publiquement dans une interview que la rhétorique « pacifique » de Volodymyr Zelensky en public n’est que de l’hypocrisie, une couverture dont le but est de donner une meilleure image de l’Ukraine.

Dans une interview accordée à « Evropeïskaya Pravda », Kurt Volker a en effet déclaré que la stratégie de Zelensky visant à faire croire qu’il veut la paix est très intelligente.

Volker fait cette réponse après que le journaliste souligne le fait que Zelensky n’appelle pas la Russie « pays agresseur », ou ne dit pas ouvertement que l’Ukraine est en guerre contre la Russie, et demande s’il est normal que le Président d’un pays en guerre contre un autre n’appelle pas un chat, un chat.

Et voici ce que répond textuellement Volker :

« Je comprends les questions que vous vous posez. Mais vous devez tenir compte du déroulement des négociations internationales. Et compte-tenu de celles-ci, la stratégie que Zelensky a choisie est, à mon avis, très intelligente. Son but est de montrer au monde que l’Ukraine essaye de résoudre le conflit. Que vous voulez la paix, que vous êtes prêts à négocier et que vous entrevoyez la possibilité d’un compromis. Que vous êtes prêts à vous rencontrer, que vous voulez échanger des prisonniers, que vous êtes très proactifs. Je pense que c’est une tactique raisonnable, car elle désamorce les accusations contre l’Ukraine ».

Bien sûr, un peu plus loin il indique qu’« il est important que cette tactique ait une limite et ne conduise pas à des concessions envers la Russie ».

En clair il faut faire croire qu’on cherche le compromis, mais sans le chercher réellement. Si cela vous rappelle quelque chose, c’est normal, c’est exactement ce que j’ai expliqué l’an passé dans mes articles sur la technique de l’illusionniste utilisée par Zelensky !

Zelensky fait croire qu’il veut la paix à coup de déclarations publiques allant dans ce sens, pendant que ces actes sont à l’exact opposé de ses grandes déclarations pacifistes. Et Volker vient de dévoiler publiquement le pot en rose, en expliquant ce que je disais l’an passé, à savoir qu’il s’agit d’une stratégie de communication de Zelensky visant à dédouaner l’Ukraine de l’échec des accords de Minsk, qu’elle provoque elle-même en réalité.

Cette déclaration de Kurt Volker a été commentée par Vladimir Medvedev, député du Conseil Populaire de la RPD (République Populaire de Donetsk), de la faction « Donbass Libre », comme étant la preuve que la politique de Zelensky envers le Donbass ne diffère pas de celle de Porochenko, mais qu’il la déguise un peu mieux que son prédécesseur grâce à ses jolies déclarations publiques.

« Volker qualifie la stratégie du nouveau président de l’Ukraine et de son équipe de déguisement habile qui fixe les mêmes objectifs que sous Porochenko, mais qui semble plus attrayant pour les représentants des pays occidentaux. Il est peu probable que qui que ce soit aurait pu donner une définition plus précise de la politique de Zelensky », a-t-il déclaré.

Vladimir Medvedev a ensuite expliqué le détail de cette stratégie qui vise à mettre en œuvre un scénario chypriote dans le Donbass.

« D’une part, le nouveau président ukrainien parle de son désir de paix, confirme sa volonté de respecter les accords de Minsk et signe la mise en œuvre de la formule Steinmeier lors de la réunion au Format Normandie. D’autre part, Zelensky et son équipe affirment que les accords de Minsk doivent être modifiés, que la loi sur le statut spécial du Donbass n’est pas nécessaire et qu’il existe un scénario alternatif – entourer la RPD et la RPL avec un mur. Cette hypocrisie et ce cynisme de Zelensky sont très appréciés par ses patrons étrangers. […] Kiev continuera à saboter les accords de Minsk sous un masque décent, et les FAU tireront à nouveau sur les civils du Donbass », a-t-il conclu.

Cette déclaration de Volker confirme la justesse des analyses que j’ai publiées depuis plusieurs mois sur la stratégie de Zelensky concernant le Donbass. Ses belles paroles ne sont qu’un écran de fumée, et pour savoir ce qu’il veut réellement faire, ce sont ses actes et ceux de son armée qu’il faut regarder.


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...