www.zejournal.mobi
Mercredi, 01 Avr. 2020

Roger Waters : « La question Israël-Palestine est un exemple flagrant de la façon dont certaines personnes ont des droits et d’autres non »

Auteur : | Editeur : Walt | Samedi, 15 Févr. 2020 - 12h04

Le musicien et activiste co-fondateur de Pink Floyd, Roger Waters, a critiqué la campagne du groupe activiste pro-israélien B’nai B’rith pour le salir en le faisant passer pour un antisémite et le faire retirer du festival de musique South by Southwest (SXSW) à Austin au Texas, où il se trouve et où il a été prévu qu’il prononce le discours d’ouverture devant un public de centaines de milliers de personnes.

Dans une interview à RT America, Waters a expliqué que ces fausses accusations d’antisémitisme faisaient partie d’une campagne délibérée et massive pour détourner l’attention des violations des droits de l’homme par Israël.

« [Cette campagne de fausses accusations d’antisémitisme] embrouille les gens sur une question très spécifique, qui est la question de l’occupation coloniale de la terre de Palestine par les forces armées israéliennes… les droits de l’homme devraient être quelque chose de fondamental, qui s’applique à tous les peuples », a déclaré Waters. « Il est clair que la question Israël-Palestine est un exemple flagrant d’un lieu où certaines personnes ont des droits et d’autres non. La raison pour laquelle [ces accusations d’antisémitisme sont] soulevées si souvent est qu’elles ne permettent pas d’aborder la question fondamentale de savoir si ce que je dis est vrai ou non ».

Waters a également évoqué l’effort sinistre de « l’ONG nébuleuse » International Holocaust Remembrance Association pour redéfinir le mot « antisémitisme », élargissant le sens du mot afin d’y inclure « toute critique des politiques nationales et étrangères de l’État d’Israël comme étant intrinsèquement antisémite ».

Alors que le mouvement de boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) soutenu par Waters a été faussement assimilé à de l’antisémitisme par le ministère israélien des Affaires stratégiques, une agence gouvernementale dont le seul but vise à la neutralisation du mouvement, il a expliqué que le BDS a « systématiquement, constamment et sans équivoque a déclaré qu’il est contre toutes les formes « d’ismes» – y compris, mais sans s’y limiter, à l’antisémitisme ».

S’adressant à ses détracteurs du lobby pro-israélien, Waters les a accusés de prétendre vouloir parler au nom du peuple juif alors que de nombreux juifs ne soutiennent pas la politique de Tel Aviv.

Traduction La Gazette du Citoyen


- Source : RT (Russie)

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...