www.zejournal.mobi
Vendredi, 13 Déc. 2019

Les Gilets Jaunes la Révolution point Zéro

Auteur : WolfSpirit | Editeur : Walt | Mardi, 29 Oct. 2019 - 22h43

Ce texte s’inspire de ce que j’ai vécu localement et d’un ressenti sur la situation globale. Libre à chacun d’en critiquer le contenu dans les commentaires.

Bientôt un an qu’une partie de la population s’oppose tous les samedi aux forces de l’ordre. Mais pour quoi au final ? Si j’ai fréquenté ce mouvement dès son début et pendant plusieurs mois, les premières choses qui m’ont choqué c’est le manque total de stratégie et la mise au ban de celles et ceux qui n’allaient dans le sens des « leaders » qui disent ne pas en être mais, qui n’ont jamais laissé leur place en manipulant parfaitement leur petite cour. (fait étonnant pour des gens qui disent ne pas vouloir faire de politique).

Il s’est donc créé x groupes où chacun œuvrait de son côté sur des thèmes communs et différents (législation écologie, pouvoir d’achat, actions de terrains ) et là encore aucune vision du réel pour la majorité d’entre eux. Pour une grande partie niveau législatif, économie, géopolitique … le néant total (en gros on augmente les salaires, on baisse les impôts et les taxes, on fait un RIC).

Par contre pour la mise en place de tout ça on fait comment ? Bhaaaa faut demander au gouvernement et s’il veut pas on ira le crier dans la rue… le samedi seulement. Mais attention sans aucune forme de violence parce que la violence c’est pas bien.

Pourtant en face ils peuvent tirer sur la foule à balle réelles comme le précise le Décret n° 2011-795 du 30 juin 2011 relatif aux armes à feu susceptibles d’être utilisées pour le maintien de l’ordre public. Le jour où j’ai présenté le texte en AG j’ai perdu plus 99% de l’auditoire ( de toute façon dès que tu sortais de la ligne « bisounours » et revendications de comptoir, plus grand monde n’écoutait). Là je me suis dit forcément, ils sont pas prêt mais surtout ils refusent carrément de voir ce contre quoi ils vont devoir faire face. (J’ai
pas eu grand mérite à sortir ce texte car à l’époque de sa parution on en avait parler sur le blog)

La violence sujet totalement interdit dans ce mouvement qui dès le début a écarté toute personne susceptible d’entraîner, former ou ne serait-ce que proposer des opérations de « guérilla » ( je ne parle pas d’attentats, ni de faire de victimes, mais simplement d’actions stratégiques comme couper des voix de communication, pour ralentir ou paralyser l’économie. Certains l’ont tenté dans d’autres régions en ouvrant et filtrant des péages ou en tentant de bloquer des raffineries, mais n’ont pas pu tenir bien longtemps malheureusement preuve que ces point étaient stratégiques ).

Pourtant, quand certains on voulu atteindre l’Elysée, je me suis dis, c’est bon ça va déclencher le pays…. et bien non… le mouvement s’est transformé en randonnée option gazage et cassage de gueule le samedi, paluchage de cerveau et pleurnicherie pendant la semaine.

Parce que mouvement contestataire il ne l’est que dans le nom. Car dans la réalité, quand Macron a dit « je vais organiser un grand débat » (pourtant nombre de personne on dit que ça ne serait qu’une campagne de communication) il a fallu « lever le pied », idem pendant le grand débat. Après il a fallu attendre les conclusions, les européennes ………. Bref quand Macron a dit  » en juin on en entendra plus parler  » la messe était dite. Alors oui on en parle toujours mais juste comme d’une chose routinière et non pas, comme force d’opposition.

Qui en sont les perdants … la majorité des français certes mais pas que …..

Car, cette plaisanterie a aussi fait des victimes, des morts, des blessés et tous ceux qui se retrouvent avec un casier, qui ont perdu leur emploi…. du moins pendant les premiers mois.

Ceux qui encore aujourd’hui, continuent à se faire gazer et tabasser sont soit de gros naïfs, des moutons ou alors ils aiment ça. Autant les gens pignent (ralent) parce que le coût de la vie est trop cher mais, que des gens les envoient se faire tabasser tous les samedi ça, pas de souci et viva la révolution ! … comme quoi si tu ne veux pas sortir de ton rôle de mouton, personne le fera à ta place.

Qu’attendre d’un mouvement qui se complaît dans son inefficacité, qui ne cherche pas à rendre justice à ses victimes et qui laisse les gens se faire lyncher par les milices de l’oligarchie maiiiis, qui prend le temps de filmer la scène sous tous les angles.

Autre fait qui m’a choqué localement, c’est la liaison permanente entre ces pseudos leaders et les renseignements territoriaux dès le début du mouvement. (ce dont j’ai été témoin localement n’était sûrement pas une exception). Preuve que dans le cas ou ce mouvement (qui se dit spontané ), était de toute façon infiltré et donc contrôlé. Encore faudrait -t’il que ce mouvement soit vraiment « spontané » là encore, tous les doutes sont permis.

Qui sort jusque là vainqueur haut la main d’un an de pseudo contestation ? … Macron et son oligarchie et sans grande difficulté. Il a augmenté la fiscalité, ce qu’il avait promis de ne pas faire, réduit comme jamais les libertés de chacun et mis en place un système de surveillance de masse, sans que personne ait bronché.
J’entends déjà ceux qui diront ouiiii mais, si Macron repasse pas, ça sera une victoire …….. sauf que depuis Tic et Toc (je vous laisse le trouver tout seul celui là) ils sont là pour un seul mandat.
Je passe sur la pub gratos pour les LBD qui a dû faire exploser les ventes du fabricant.

Évidemment je ne peux que déplorer que, toutes les bonnes âmes qui peut-être encore aujourd’hui, croient qu’en s’impliquant dans ce mouvement les choses vont changer. Mais au bout d’un moment il faut se poser les
bonnes questions :

Pourquoi au bout d’un an, on appelle toujours à la démission de tel ou tel personnage politique et non pas à son arrestation ?

Pourquoi envoyer les gens se faire tabasser le samedi en leur disant d’être pacifiques quoiqu’il arrive ?

Pourquoi aucun groupe de hackers ne s’est joint au mouvement ? (je parle de vrais hackers pas d’anonymous), d’un autre côté même les anonymous on ne les a pas beaucoup vu.

Comprendre aussi qu’au 21ème siècle, il est quasi impossible de passer sous les radars de la surveillance de masse, et qu’il est impossible sans coordination (voir appui extérieur) de surprendre l’oligarchie et encore moins de la battre.

Organiser la dissidence pour mieux contrôler toute forme d’opposition, voilà comment ils fonctionnent en face et apparemment, ça marche toujours plutôt bien.

Article 35 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1793:

« Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».

Lire aussi :


- Source : Moutons Enragés

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...