www.zejournal.mobi
Vendredi, 13 Déc. 2019

Les explications contrôlées régissent le monde occidental par Paul Craig Roberts

Auteur : Paul Craig Roberts | Editeur : Walt | Jeudi, 17 Oct. 2019 - 22h10

Maintenant que la machine mensongère qui comprend les médias US et occidentaux a échoué avec la propagande du Russiagate, la machine est passée au Chinagate.

L’institution US la moins digne de confiance, autre que la CIA, est le FBI.  McClatchy news rapporte que le FBI a « élargi son groupe de travail sur la sécurité électorale au-delà de l’examen des efforts russes avant la course de 2020 pour inclure les activités de renseignement de la Chine, de l’Iran et de la Corée du Nord ».

« Un représentant de la Maison-Blanche a déclaré à McClatchy que le Conseil national de sécurité maintient son évaluation rendue publique en juin selon laquelle Pékin a l’intention d’influencer l’élection pour servir ses intérêts ».

En d’autres termes, Trump est piégé par son propre Conseil de sécurité nationale de sorte que si Trump est réélu, ce sera parce qu’il a été élu par la Chine, l’Iran et la Corée du Nord.

Notez qu’il n’y a pas d’enquête sur l’énorme influence d’Israël sur les élections US.

Quel genre d’idiots du « renseignement » pensent que les Étasuniens peuvent être influencés dans leur vote par la Chine, l’Iran et la Corée du Nord complètement diabolisés ? Si c’est du renseignement, les agences sont un gaspillage total d’argent. Fermez les agences inutiles et libérez les fonds pour la santé nationale.

La fonction du FBI est de protéger l’emprise de l’élite dirigeante et de persécuter sur la base de fausses accusations tous les Étasuniens qui osent dire la vérité. Aucun acte d’accusation du FBI n’est crédible. Le FBI n’est que le serviteur de la classe dirigeante. Les plus grands ennemis des États-Unis sont le FBI, la CIA, le Département de la Justice, le lobby israélien, le comité national démocrate, les médias de la presse et le complexe militaire/sécurité. Ces entités égoïstes détruisent les États-Unis.

Le président obsédé Bill Clinton a été piégé par Epstein, un agent probable de la CIA/Mossad, dans de nombreux actes sexuels avec des femmes mineures et, en échange d’une protection contre l’exposition ou d’argent, a cédé les médias US – 90 % d’entre eux – à 6 méga-entreprises. Il s’agissait d’une violation de la loi antitrust étasunienne et de la tradition US de médias dispersés et variés. C’était la fin de toute indépendance médiatique. Depuis ils chantent tous la même chanson et disent les mêmes mensonges.

C’est pourquoi les Étasuniens n’ont pas d’informations fiables.

 

On a dit aux Étasuniens qu’ils bénéficieraient du fait que les entreprises envoient leurs emplois de classe moyenne en Chine.

On leur dit qu’il n’y a pas de mal à la 5G et aux vaccinations.

On leur dit que quelques musulmans fanatiques avaient battu la sécurité nationale des États-Unis et humilié la seule superpuissance mondiale.

Oussama ben Laden et l’Afghanistan ont été blâmés. Ensuite, le blâme a été transféré à Saddam Hussein et l’Irak a été envahi. Puis les tribus du Pakistan ont été bombardées, puis la Libye a été détruite. Les suivants devaient être la Syrie et l’Iran, mais pour l’instant, les Russes ont empêché les attaques de Washington. La Somalie a été bombardée et des centaines de milliers de « réfugiés » ont été jetés au Minnesota et dans le Maine et sans doute ailleurs.

Puis, cela a été le tour du Russiagate pour se débarrasser de Trump qui menaçait de faire la paix avec la Russie, réduisant ainsi la menace orchestrée qui maintient le budget du complexe militaire/sécurité avec l’argent des gens qui ne peuvent pas se permettre des soins médicaux.

Maintenant c’est le Impeach-gate avec le Chinagate en réserve si le premier échoue.

Quel avenir peuvent avoir des gens assez stupides pour croire à ces mensonges ?

Le monde occidental se compose d’hommes faibles et impuissants, incapables de se lever et de défendre leur héritage et leur existence ethnique. Les semi-hommes du monde occidental, effrayés à mort par le « politiquement incorrect » et « la politique identitaire », sont une race finie qui ne sera plus là très longtemps, même si personne ne remarquera leur disparition.

Partout l’Occident se transforme en tour de Babel. Y aura-t-il un holocauste ? Enoch Powell avait-il raison quand il a prédit des rivières de sang ?

Traduction Réseau International


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...