www.zejournal.mobi
Vendredi, 19 Avr. 2024

Le pape entre les favelas et Copacabana, les deux visages de Rio

Auteur : Alexandre Krasnov via radio La Voix de la Russie | Editeur : Stanislas | Dimanche, 28 Juill. 2013 - 23h42

François, pape infatigable, qui épuise même son entourage, a réalisé vendredi à Rio de Janeiro un véritable marathon de rencontres. Les clefs symboliques de la ville lui ont été remises jeudi. Le pape a également béni les Jeux paralympiques qui se dérouleront en 2016 à Rio.

Le pape François utilise toujours sa fameuse petite cylindrée. Cette fois, il en a profité pour visiter une favela déshéritée, dans un des quartiers les plus pauvres de Rio. En réalité, cela n’étonne personne. Le pape est souvent appelé l’apôtre d'une « Eglise pauvre pour les pauvres ».

Après la misère de la favela, le pape devait se rendre dans la partie la plus glamour de Rio, sur la plage mythique de Copacabana, plus célèbre pour son culte du corps que ses dévotions. Sous une pluie diluvienne, François a été acclamé avec chaleur par un grand nombre de catholiques. Par ailleurs, la météo affiche des indices record de froid ces derniers jours à Rio. Il pleut à verse du matin au soir, le temps est assez froid pour le climat tropical, il fait environ 15 degrés. Même la présidente brésilienne Dilma Rousseff, qui est tombée malade, a dû annuler toutes les festivités.

Le programme des prochains jours de la visite papale a également subi un très important changement. Ainsi, les journées mondiales de la jeunesse (JMJ), préparées dans tout le pays depuis des semaines, devaient entrer dans leur phase principale dans une banlieue de Rio. A cause du mauvais temps, le champ de la foi s’est transformé en terrain boueux. Alors, des cérémonies des JMJ en présence du pape et de centaines de milliers de jeunes catholiques auront lieu à proximité de la plage de Copacabana


Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...