www.zejournal.mobi
Jeudi, 26 Mai 2022

La Russie va interdire l'adoption d'orphelins par des couples gay

Auteur : Agence de Presse Russe | Editeur : Stanislas | Mercredi, 29 Mai 2013 - 16h50

La Douma (chambre basse du parlement russe) prépare actuellement des amendements pour interdire l’adoption d’enfants russes par des couples homosexuels étrangers, écrit le 28 mai le quotidien Izvestia.

"Il est nécessaire de déterminer quels amendements doivent être apportés afin que les enfants adoptés par des étrangers n’atterrissent pas dans des familles homosexuelles". Selon les députés, "retravailler les textes sur l’adoption est devenu pertinent depuis la légalisation du mariage gay par les parlements de certains pays, notamment en France".

Hormis les députés et les experts du droit familial et de l’adoption internationale, plusieurs citoyens français représentants des ONG et des parents de familles nombreuses ont également fait part de leur souhait de participer au débat. Ils arriveront à Moscou à la veille de la réunion des comités afin d’évoquer la situation dans leur pays après la légalisation du mariage gay.

"Les représentants des ONG françaises souhaitent soutenir la Russie dans son aspiration à conserver les valeurs familiales traditionnelles et empêcher la légalisation des mariages homosexuels, ainsi que l’adoption d’enfants par les couples gays", a déclaré Olga Batalina, vice-présidente du comité pour la famille, les femmes et les enfants à la Douma.

L’un des membres de la délégation, Emmanuel Marsigny, a déclaré qu’il voudrait mettre en garde les Russes sur les éventuelles conséquences de l’adoption d’enfants par des homosexuels.

"Les orphelins doivent être adoptés par des familles traditionnelles et dans le cas contraire, c’est l’État qui doit les prendre en charge. Il vaut mieux qu’un enfant soit orphelin qu’adopté par des homosexuels", pense-t-il.

Elena Mizoulina, présidente du comité pour la famille, constate une tendance dangereuse dans les décisions des parlements occidentaux et est convaincue que les enfants russes "ont besoin d’être protégés".

"Pendant des années on avait pour principe d’avoir recours aux technologies de reproduction – la maternité de substitution, la fécondation in vitro – uniquement pour des couples traditionnels stériles unis par les liens du mariage. L’adoption par un couple marié homosexuel est inadmissible", estime Mizoulina.

Depuis le début de l’année la France et le Royaume-Uni ont adopté des lois légalisant le mariage gay.

Ce statut permet aux familles non seulement d’officialiser leurs relations mais aussi d’adopter des enfants. La discussion et le vote de ces lois a provoqué des vagues de protestations et a entraîné des émeutes en France.

Quand cette loi n’avait pas encore été adoptée dans l’Hexagone, la députée de Russie unie Ekaterina Lakhova (qui fait partie des auteurs de la "loi Dima Iakovlev" interdisant l’adoption d’enfants russes par des citoyens américains) avait proposé en février d’imposer un moratoire pour les parents adoptifs français. La députée craignait que les enfants russes puissent se retrouver dans des familles dont les parents sont du même sexe.


Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé