www.zejournal.mobi
Vendredi, 30 Sept. 2022

Goldman Sachs propriétaire d'Endemol : Quand la finance se paye la lobotomisation des téléspectateurs

Auteur : Lg via Agoravox | Editeur : Stanislas | Mercredi, 29 Mai 2013 - 15h25

On le sait depuis longtemps, la puissante banque privée américaine s'est diversifiée depuis 2007. Elle est en partie propriétaire d'Endemol, groupe de télévision, à qui l'on doit des programmes comme Loft Story, la Star Academy, Secret Story et autres émissions d'une haute qualité intellectuelle. Notamment où les participants s'affrontent à la recherche d'une gloire éphèmère. Et ce, généralement par le biais de phrases qui marqueront l'histoire tel : "Non mais allo quoi ! t'es une fille t'as pas de shampoing" ou "c'est la guerre mondiale de 78" ou encore par le biais d'acte héroïque comme se taper une future dépressive comme Loana, dans une piscine, devant la France entière (merci Jean Edouard et paix à ton âme)...

On le sait déjà, la banque d'investissement est déjà bien ancrée à la maison blanche. Depuis 2007, voilà qu'on laisse Goldman Sachs, en partie au contrôle de la société produisant les déchets télévisuels plus abrutissants les uns que les autres.

"Donnez leur du pain et des jeux", disait la maxime, voilà que les jeux sont servis par les mêmes maîtres qui soutirent le capital financier des Etats. Pendant que l'on divertit le monde, le tour de passe-passe via les dettes souveraines continuent, et en plus, ils peuvent se payer le luxe de payer l'opium télévisuel...

Déjà Etienne Mougeotte avouait vendre "du temps de cerveaux disponible". Là, il ne s'agit pas des publicités, mais des programmes avec Endemol. Donc de l'occupation du temps de cerveau indisponible (à comprendre : que le spectateur choisit consciement de regarder). Et donc malheureusement, de la qualité du divertissement. En l'occurence, au vu des programmes produits (source), c'est à se demander si il ne serait pas bénéfique pour les oligarques, d'abrutir le plus de gens possible, afin de les laisser lobotomisés face à la réalité (Non ! En fait, ça ne se demande pas...)

Du "Big Deal" avec Lagaffe ou à "A prendre ou à laisser" avec Arthur, c'est une bonne partie du PAF qui s'acoquine avec Endemol. Ces émissions, toutes aussi intéressantes qu'un épisode de Dallas ou des feux de l'Amour... Sauf que dans l'Histoire, c'est la Banque qui fait l'amour à la Télévision en trompant les téléspectateurs et JR diffuse les émissions qu'il veut pour abrutir les gens...

Pendant ce temps là, Goldman Sachs, alias, une banque d'investissement s'afférant ardemment à ses intérêts plus que privés, a réussi à placer ses pions sur l'échiquier internationale :

- Henry Paulson, secrétaire du Trésor des Etats-Unis depuis 7 ans le 30 mai, infiltré sous l'ère Bush Junior.

- Mario Draghi, président de la Banque Centrale Européenne depuis un an et demi.

- Mario Monti, qui aura réussi à saborder l'Italie come il se doit, avant de sombrer politiquement.

- Loukas Papadimos, qui a su truquer les comptes publics grecs au moyen d'instruments financiers proposés par notre entreprise de charité : Goldman Sachs. Et a fait sombrer la Grèce dans une crise sans précédent.

Tant de gens ayant probablement oeuvré à ce que la Banque ne perde pas un centime dans la deuxième partie de l'année 2007(crise des subprimes : source). Et pendant ce temps là, la Banque investissait dans le temps d'occupation de cerveaux d'une masse encore crédule de sa télévision.

Bref qui contrôle le niveau intellectuel de pauvres asservis devant le tube cathodique (s'il en existe encore quelques-uns), peut continuer à faire des pillages tranquille, sans haine, ni violence et au vu et au su de tous... Sans que la police n'intervienne... Et après, on vous dit une seule chose :

Keep Cool !


- Source : Lg via Agoravox

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé